Australie : les libraires bénissent le Tueur de Kindle

Clément Solym - 04.07.2011

Edition - Les maisons - australie - papier - tueur


Personne n'a vraiment oublié l'initiative des éditions du Seuil, qui avaient présenté durant le Salon du livre de Paris leur projet .2 (ou Point 2), reprise d'un concept né voilà 10 ans aux Pays-Bas.

A cette occasion, Emmanuelle Vial avait alors décrit ce nouveau format comme une sorte de réponse à la dématérialisation. L'ergonomie pouvait apparaître assez étrange, avec ses dimensions bizarres (12x8 cm, à lire horizontalement), et un tarif de commercialisation des plus insolites. (notre actualitté)


Or, le projet conitnue sa douce et pacifique conquête du monde, avec désormais un lancement sur le marché australien. Et toujours annoncé par la presse comme un rival au livre numérique. Au point que les irréductibles du papier n'hésitent pas à parler d'une expérience quasi religieuse, que seuls les "vrais" livres peuvent apporter.

C'est la semaine prochaine que l'Australie découvrira ce nouveau format, imprimé sur du papier particulièrement léger. Onze titres sont prévus sur le sol kangourouesque, pour un montant de 19,99 $. Et on explique qu'en dépit de leur taille, ces livres coûtent un peu plus cher à réaliser que des versions poche de taille moyenne.

En fait, le coût vient surtout que l'impression se fait aux Pays-Bas, étant donné qu'un brevet a été déposé, et que l'on doit s'acquitter de cette contrainte. Mais également du fait du papier particulier, et contraignant.

Louise Sherwin-Stark, responsable des ventes chez Hachette Australie, explique que les libraires communiquent déjà sur l'avènement d'un « tueur de Kindle », évidemment vu comme le messie, en cette ère numérique. Les premiers titres seront

Stephen King's Misery, John le Carre's Tinker, Taylor, Soldier, Spy and James Frey's controversial memoir, A Million Little Pieces.

Et douze autres viendront, en octobre d'abord, pour une première fournée, puis vers Noël.

Contacté par ActuaLitté, Hachette Livre nous explique que pour la France, la maison du groupe qui avait été contactée pour commercialiser ce format avait préféré décliner l'offre.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.