Australie : Pearson met Amazon dans sa ligne de mire

Clément Solym - 30.08.2012

Edition - Economie - REDgroup - Pearson - Amazon


Lors de l'effondrement de REDgroup l'an passé, l'entreprise mondiale Pearson a fait l'acquisition du site internet Borders.com.au pour la somme de 5 millions de dollars. La maison d'édition a rebaptisé le site Bookworld.com.au, et affirme que celui-ci concurrencera directement le géant de Seattle sur le marché australien. L'éditeur a dévoilé ses premières cartouches, concernant la compétitivité agressive en terme de prix et de service de livraison.

 

 

 

 

Selon Business Day, Bookworld compte 750.000 clients parmi les fichiers de sa base de données, dont environ 100.000 acheteurs de livres numériques. Sur le dernier mois écoulé, le site internet a écoulé plus d'ebooks que de livres en format papier. James Webber de Bookworld a expliqué que la moitié des stocks se trouve en Australie, mais que REDgroup n'arrivait pas à s'aligner sur les prix du concurrent Amazon.

 

Pearson offre désormais à ses clients un service de livraison gratuit, et assure que les commandes pourront être livrées aux acquéreurs en deux ou trois jours dans la plupart des grandes villes du territoire australien.

 

James Webber a affirmé : « Vous devez avoir un prix qui vous mène sur le marché et Amazon est la référence. [...] Nous sommes très compétitifs avec Amazon, notamment du fait de l'absence de frais de livraison. »

 

En se basant sur les qualités de services actuelles des deux marques, si le public australien souhaite acquérir le livre Mortality de Christopher Hitchens, il aura plutôt intérêt à l'acheter via Bookworld. Le prix de vente de l'ebook est fixé à 23,95 $ chez Amazon contre 19,99 dollars chez le site appartenant à Pearson. En outre, le temps de livraison peut aller jusqu'à un mois d'attente chez Amazon, ce qui est bien loin des trois jours annoncés par Bookworld. 

 

Le site marchand Bookworld était toutefois le premier libraire en ligne d'Australie. Du temps de REDgroup, sa maison-mère, qui possédait également Borders et Angus & Robertson. Aujourd'hui, Booktopia est devenu le leader, dans le pays, avec des revenus affichés de 20 millions de $ AU.

 

James Webber a conclu : « Il s'agit d'un revirement d'une activité commerciale, le redressement d'une marque, et pour la première fois un package complet est mis à disposition du consommateur australien par un opérateur local. »