Australie : un imprimeur refuse d'imprimer un livre anti-mariage pour tous

Antoine Oury - 27.09.2016

Edition - International - refus impression livre - livre anti mariage pour tous - mariage gay discrimination


Implanté en Australie, McPherson’s Printing Group promet sur son site que la société est « plus qu'un imprimeur » : le groupe vient de se faire une réputation de défenseur des droits LGBT en refusant une commande d'impression, celle de Stealing from a child: the injustice of marriage equality, un livre anti-mariage pour tous.

 

Imprimeur

(Frédéric BISSON, CC BY 2.0)

 

 

La maison d'édition Connor Court avait prévu la publication du livre de David van Gend, et avait passé commande de quelques milliers d'exemplaires auprès de McPherson’s Printing Group. Pas besoin d'ouvrir le bouquin pour saisir son propos : Stealing from a child: the injustice of marriage equality (Déposséder un enfant : l'injustice de l'égalité devant le mariage) ne fait pas dans la dentelle, et il est signé par le président de l'Australian Marriage Forum, une organisation qui milite contre le mariage pour tous.

 

La rhétorique est connue : « [P]enser du point de vue de l'enfant, en plus de celui de l'adulte, et s'interroger sur ce que signifie la normalisation, à l'aide de la loi, d'un modèle domestique où l'enfant est privé de sa mère ou de son père », explique le site de l'Australian Marriage Forum. Le discours flirte ouvertement avec l'homophobie lorsqu'il s'interroge sur « les implications pour le milieu pédagogique où la normalisation du mariage entre personnes de même sexe sera utilisée pour un peu plus normaliser le comportement homosexuel »...

 

Dans un entretien au journal australien Catholic Leader, David van Gend assure que la liberté d'expression des Australiens est mise à mal : « Il est choquant de découvrir qu'un imprimeur est à la solde du lobby gay », dénonce l'auteur du livre Stealing from a child. « Voilà qui jette un froid sur le débat d'idées dans un pays libre. Mais c'est leur droit, en tant que société privée, de discriminer des gens comme moi selon des critères idéologiques. Je respecte cela » a indiqué l'homme, qui assure ne pas vouloir porter plainte. « Nous ne croyons pas à l'utilité des lois contre les discriminations dans un pays libre et nous ne les utilisons pas », ajoute même David van Gend...

 

D'ailleurs, il a eu recours à un service d'impression en ligne, qui lui a imprimé les 3000 exemplaires de son pamphlet anti-mariage pour tous. Lors d'un premier lancement le 23 septembre dernier, une quarantaine de personnes sont venues manifester, sans empêcher l'auteur de présenter son livre. Selon lui, le titre souligne le vol « des droits de l'enfant à sa naissance d'avoir un père et une mère quand nous faisons des familles sans père ou sans mère un idéal dans notre législation ».

 

 

 

Le mariage gay n'est pas reconnu en Australie, mais le Premier ministre Malcolm Turnbull a proposé l'organisation d'un référendum sur le sujet le 11 février 2017, qui doit encore être approuvé par la Chambre des représentants et le Sénat.

 

via Books + Publishing