Auteurs et éditeurs : de meilleures relations, mais une promotion insuffisante

Clément Solym - 18.03.2010

Edition - Economie - Auteurs - éditeurs - bons


Dans le baromètre 2010 de la SCAM, on relève également que la situation de la reddition des comptes poursuit sa dégradation. Seulement 46% des éditeurs respectent la présentation des comptes aux auteurs. La moitié des auteurs doit écrire à son éditeur pour obtenir ces informations alors que l'éditeur est légalement tenu de communiquer. En outre, 18% des éditeurs ne respectent pas cette loi et les auteurs se plaignent de la clarté des relevés de compte qu'ils reçoivent.



69 % des auteurs se déclarent satisfaits des relations avec leurs éditeurs (contre 60% l'an passé). 6% des insatisfaits évoquent des relations conflictuelles. En 2009, ce pourcentage s'élevait à 9%.

Après parution et commercialisation des livres, les auteurs se montrent assez mécontents de la communication et de la promotion des livres. Ayant la possibilité d'attribuer une note au travail des éditeurs, 67% des auteurs sont insatisfaits et estiment que le travail des éditeurs ne mérite pas la moyenne.


Le graphique A présente le verdict des auteurs sur les contrats proposés, le graphique B évalue la collaboration sur le travail créatif. Le graphique C juge l'exploitation commerciale et enfin la graphique D permet de visualiser l'appréciation des auteurs au sujet de la promotion des livres.

La Société civile des auteurs multimédias compte 28000 réalisateurs, auteurs d'entretiens et de commentaires, écrivains, traducteurs, journalistes, vidéastes, photographes et dessinateurs. La SCAM se fait le porte-parole des auteurs en intervenant comme médiateur auprès des pouvoirs publics et des éditeurs. Lors de la conférence de presse dédiée à la communication de ces résultats, la SCAM a fait part de son souhait de mensualiser ces résultats et d'affiner le profil des auteurs interrogés.

La SCAM revient au Salon du Livre 2010 où la SCAM vous accueillera sur son stand pour répondre à toutes vos interrogations au sujet des droits d'auteurs et du multimédia. Des auteurs ayant reçu le Prix Joseph Kessel, le Prix François Billetdoux ou le prix Albert Londres dédicaceront leurs livres depuis le stand de la SCAM, les 27 et 28 mars.

Laurent Duvilier participera à un débat intitulé Le droit d'auteur a-t-il encore un avenir ? en partenariat avec Mediapart et animé par Antoine Perraud.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.