Auteurs : la prime d’activité vous concerne, sollicitez la CAF

Nicolas Gary - 21.01.2019

Edition - Société - prime activité CAF - auteurs prime activité - allocations familiales auteurs


Travaillant à l’amélioration des conditions de travail et d’existence des auteurs, la Ligue rebondit sur les dernières déclarations du gouvernement. En effet, la revalorisation de la prime d’activité, prévue pour le 5 février prochain, et instaurée en 2015, peut les concerner. Avec la possibilité d’augmenter son pouvoir d’achat de 250 € mensuellement, suivant les revenus.

100 euro bill
Ken Hawkins, CC BY 2.0
 

Destinée aux revenus modestes, la prime d’activité concerne en effet bel et bien les auteurs. Et la Ligue des auteurs professionnels déplore le manque d’informations, tant des pouvoirs publics que des organismes de sécurité sociale. Car la prime peut en effet leur être versée, bien que « les conditions d’attributions ne le précisent pas, et le régime flou des artistes-auteurs (BNC ou traitements et salaires) n’aide en rien à y voir plus clair ».

Pour autant, le ministère de la Culture a apporté des réponses qui vont dans le bon sens pour les auteurs. La difficulté, pour ces derniers, vient notamment de la nécessité d’effectuer des déclarations trimestrielles de revenus. Et de présenter les documents qui sauront convaincre la CAF, alors même qu’ils entreraient dans la catégorie des personnes éligibles.

Il est possible de faire une simulation depuis cette adresse et de compléter les formulaires directement auprès de la Caisse d’Allocations Familiales la plus proche. « S’ils se voient refuser la prime d’activité malgré un revenu annuel compatible, la Ligue demande aux auteurs de faire remonter leurs témoignages. » Et ce, en vue de dénoncer cette discrimination auprès des pouvoirs publics.

Si les problèmes se multiplient, alors la Ligue se propose d’interpeller les ministères de la Culture et des Solidarités, pour qu’ils prennent les mesures nécessaires. En tant que travailleurs, les artistes auteurs doivent pouvoir bénéficier au même titre que les autres contribuables de cette aide. 
 
C’est dans ce même mouvement que, la semaine passée, la Ligue avait demandé aux maisons d’édition, ainsi qu’au Syndicat national de l’édition, de basculer vers une reddition trimestrielle des droits d’auteurs.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.