Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Authentification d'une photographie supposée de Rimbaud au Yémen

Julien Helmlinger - 10.04.2014

Edition - International - Arthur Rimbaud - Photographie - Authentification


Courant 2010 au Grand Palais, était dévoilée pour la première fois une photographie censée représenter Arthur Rimbaud à l'âge adulte. Mais certains observateurs restaient sceptiques face à la découverte, tandis que le plus célèbre cliché du poète nous étant parvenu nous dépeint un jeune homme et sa cravate de travers, alors âgé de 17 ans. Grâce à la science, et une étude biométrique plus précisément, la photographie datant du début des années 1880 a finalement été authentifiée à 98 %. L'honneur resterait sauf, pour ceux restés dubitatifs ?

 

 

 Crédits : Libraires associés

 

 

Ce sont deux libraires parisiens qui auraient mis la main sur cette photographie en 2010, avant d'affirmer que le second personnage en partant de la droite n'était autre que le poète Arthur Rimbaud. La nouvelle allait faire grand bruit, et diviser l'opinion avant que l'on ne découvre finalement quelques indices sur ces autres figurants qui posèrent sur le perron de l'hôtel de l'Univers, à Aden au Yémen.

 

Voilà que Brice Poreau, chercheur-enseignant associé au Laboratoire d'anthropologie anatomique et de paléontologie à l'université Claude-Bernard de Lyon, vient de partager sa propre hypothèse éclairée par la science. Selon lui, il serait fortement vraisemblable qu'il s'agisse bien d'Arthur Rimbaud sur la photographie. Il en est assuré à hauteur de 98 %. 

 

Son analyse s'est appuyée sur la biométrique de similarité, technique mise à profit en police scientifique. La photographie aura été comparée à cinq autres connues du poète, travail réalisé avec une précision de l'ordre du centième de millimètre. La longueur de chaque partie du visage ainsi quela distance les séparant, auront été mesurées. A raison de 36 mesures par photographie.

 

Au final, Brice Poreau aura relevé entre 85 et 92 % de similarité générale, un pourcentage qui serait élevé sur ce genre d'étude. Et chiffre qui monterait même au-dessus de la barre des 98 % lorsque le cliché est comparé avec la photo Carjat. Son verdict : « Ce résultat permet d'affirmer formellement que les deux portraits représentent la même personne, en l'occurrence Arthur Rimbaud. »