Autopublication ebook et papier : 727125 ISBN délivrés en 2015, hausse de 21 %

Clément Solym - 14.09.2016

Edition - Economie - autopublication papier ebook - ISBN livres bowker - formats lectures auteurs


L’agence américaine Bowker annonce une forte hausse dans l’attribution d’ISBN sur l’année 2015. Ces codes qui identifient tout livre commercialisé ont augmenté de 21 % dans le monde de l’autopublication.

 

 

 

L’indépendance est dans l’air du temps : avec plus de 725.000 œuvres autopubliées au cours de l’année 2015, la croissance est de 21 %, analyse Bowker dans son dernier rapport de branche. Un chiffre qui donne le vertige si l’on considère qu’en 2010, le nombre de titres autopubliés montait à 152.978, contre 727.125 numéros ISBN délivrés l’an passé. Une croissance de 375 %, tout de même.

 

Cette donnée cumule par ailleurs tant les livres papier que les livres numériques. « L’enregistrement d’ISBN représente une partie importante du marché de l’autopublication. En comparant le nombre d’inscriptions d’une année sur l’autre, nous récoltons des informations précieuses sur une industrie florissante », note Beat Barblan, directeur des services ISBN chez Bowker.

 

En tant que fournisseur officiel de données bibliographiques, Bowker, filiale de ProQuest, dispose en effet d’un regard précis sur le marché. Ainsi, la société constate qu’un plus grand nombre d’auteurs approche l’édition de façon hybride. Plutôt que de passer entièrement par l’indépendance, ou par une maison d’édition, ils cumulent les solutions les plus efficaces. Souvent, cela se concrétise par laisser le papier aux éditeurs traditionnels et prendre en charge le numérique.

 

CreateSpace d'Amazon, leader incontesté

 

Incontestablement, c’est le service d’Amazon, CreateSpace, qui est le maître du marché de l’autopublication (et de l’impression à la demande). Avec 35.693 ISBN en 2010, contre 423.718 en 2015, la croissance est de 1087 %. Pas la plus forte – celle de Blurb est de 64.974 %, avec un passage de 51 à 33.188 ISBN. Ces données rassemblent tout à la fois print et ebook.

 

Smashwords, service de distribution/diffusion pour auteurs et éditeurs indépendants, reste le second acteur, mais enregistre un recul pour 2015, en regard de 2014 – 97.198 contre 112.483 ISBN. En revanche, ses données ne concernent que le monde ebook, et Smashwords reste le service leader : une croissance de 724 % entre 2010 et 2015 dans le nombre d’ISBN.

 

Les libraires et les bibliothèques cherchent par ailleurs à intégrer ces ressources dans leurs offres de vente ou de prêt, considérant qu’il se trouve là un marché important.

 

« Alors que le marché de l’autopublication est parvenu à maturité, la qualité du contenu et le format pour de nombreux titres est devenu impossible à différencier de ce qui est publié par des maisons traditionnelles », poursuit Beat Barblan. « Au cours des dernières années, le nombre d’auteurs indépendants entrés en tête des listes des meilleures ventes est devenu un indicateur clair de ce que les lecteurs ont adopté leurs œuvres. »

 

Voilà qui donner aussi à réfléchir : si l’offre numérique a augmenté, dans une industrie du livre qui repose sur l’offre et non la demande, difficile de croire que le format est en recul, contrairement à ce qu’affirment les grands groupes américains. Une fois de plus, il faut considérer qu’avec une nouvelle politique commerciale, et un prix pour l’ebook relevé par les groupes, c’est l’offre des indépendants qui en profite...

 

Bowker Selfpublishing Report2015 by ActuaLitté on Scribd