Autopubliée, Rachel Abbott a vendu un million de romans policiers

Julien Helmlinger - 09.02.2015

Edition - International - Sheila Rodgers - Rachel Abbott - Auteur indépendant - Autopublication


Avec l'autopublication de son premier roman, Only the Innocent, et de ses deux suites, l'auteure britannique Sheila Rodgers, qui signe ses livres de son nom de plume Rachel Abbott, a écoulé plus d'un million d'exemplaires de sa saga policière. Son agent depuis 2012, Lizzy Kremer, de David Higham Associates, confirme la performance et revendique : « Elle est probablement l'auteur autopublié le plus vendu du Royaume-Uni. »

 

 

 

 

Après avoir vu son premier ouvrage refusé par plusieurs agents littéraires, l'écrivaine s'est tournée vers l'autopublication et la plateforme commerciale d'Amazon. Le premier roman de sa série, Only the Innocent, est paru en 2011, suivi par The Back Road et Sleep Tight. Alors que le prochain est annoncé, les trois livres ont tous atteint la première place des best-sellers Kindle et demeurent encore au Top 100.

 

Sheila Rodgers admet qu'en optant pour l'autopublication elle s'était d'abord dit qu'elle pourrait s'estimer heureuse si elle en vendait un millier d'exemplaires. Mais la semaine dernière elle a finalement découvert qu'elle en avait écoulé plus d'un million. « Personne n'est plus étonné que moi », confie-t-elle. À l'âge de 62 ans, elle peut désormais se consacrer à temps plein à l'écriture.

 

La série met en scène le détective Tom Douglas, un homme honnête, mais qui a tendance à s'enticher des mauvaises femmes. Le prochain tome, Stranger Child, paraîtra le 24 février. Amazon les commercialise au Royaume-Uni pour 3,48 £ au format numérique et 7,75 £ en livre de poche.