medias

Aux États-Unis, on lit plus en numérique ou en audio que sur papier

Antoine Oury - 19.03.2020

Edition - Société - etats unis lecture - etats unis livres imprimes - etats unis audio numerique


L'agence fédérale américaine National Endowment for the Arts mène régulièrement des sondages sur les pratiques de lecture des Américains, pour en étudier les évolutions. Un rapport tout juste publié, exploitantl les données de 2017, révèle qu'un peu plus de la moitié des adultes américains lisaient, et en majorité sur un support numérique ou audio.

reading
(photo d'illustration, Hobbies on a Budget, CC BY 2.0)


Qui lit encore, aux États-Unis, et comment ? Les sondages menés par l'agence National Endowment for the Arts (NEA) permettent de dresser un état des lieux de la lecture outre-Atlantique, avec une première observation légèrement préoccupante. Depuis 1992, la baisse de la lecture au sein de la population adulte du pays est régulière, de 60,9 % à 52,7 %. La seule hausse notable de la pratique s'observe chez les plus de 65 ans.

Cette baisse généralisée concerne tous les types de lecture, à l'exception de la poésie, qui connait un regain d'intérêt en 2017 (lue par 11,7 % des adultes contre 6,7 % en 2012). 

Parmi ces adultes lecteurs, que l'agence estime au nombre de 131,8 millions, soit 55 % de la population adulte, une majorité (72,2 millions) lisent dans un format numérique ou privilégient l'audio, contre 59,6 millions de lecteurs qui utilisent exclusivement l'imprimé. Dans le détail, 50,6 % des 72,2 millions n'utilisent que le livre numérique, 13,8 % uniquement l'audio, et 35,6 % alternent entre les deux. Des chiffres qui ont sans doute évolué en faveur de l'audio, au vu des tendances de vente dans l'édition américaine.
 
Les lecteurs de livres aux États-Unis, en 2017


Comme l'avaient avancé d'autres études et sondages depuis plusieurs années, les lecteurs qui privilégient les formats numériques lisent en moyenne plus de livres à l'année que ceux qui préfèrent l'imprimé. 

Par ailleurs, indique l'étude de la NEA, ces mêmes lecteurs adeptes du numérique et de l'audio sont plus susceptibles de participer à des activités annexes, dans le domaine de la littérature, comme la participation à un groupe de lecture (16 % contre 2,6 % des lecteurs sur imprimé) ou l'écriture (19,4 % contre 6,7 % pour l'imprimé).
 
D'une manière plus générale, la pratique de l'écriture semble se démocratiser — légèrement : 6,5 % de la population adulte des États-Unis s'y essayent.
 
Les Américains et les activités littéraires, en 2017


L'intégralité du rapport est disponible ci-dessous.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.