Avec 30 millions de nouveaux lecteurs, la Chine domine le marché du livre

Maxim Simonienko - 14.01.2019

Edition - Economie - marché livre chine - rapport alibaba 2018 - foire livre Beijing 2018


Le 11 janvier dernier, le rapport officiel de l'Association chinoise de distribution de livres et de périodiques révélait un chiffre d'affaires total de 55 milliards de dollars pour le marché du livre chinois en 2018. Le géant chinois de l'Internet, Alibaba, a lui aussi publié son rapport, venant confirmer la montée en force du marché du livre chinois.

(photo d'illustration : kianhui86 - CC BY 2.0)


Alibaba affirme que 30 millions de lecteurs chinois supplémentaires ont intégré les compteurs en 2018, principalement des lecteurs nés dans les années 1990 et 2000, achetant en moyenne 5,5 livres imprimés, mais plus tournés vers les livres numériques que leurs aînés.

En effet, 46 % des lecteurs de livres numériques sont des personnes nées dans les années 1990. Les personnes âgées de 18 à 34 ans représentent plus de 60 % des utilisateurs de l’application de lecture en ligne de Tmall, un site satellite d'Alibaba.

Les genres privilégiés par cette catégorie restent en grande majorité la fiction, les best-sellers et les livres de sciences sociales et humaines pour la lecture numérique. Tandis que pour la littérature jeunesse, les manuels, les livres illustrés ou encore les magazines et les revues, on se tourne plus volontiers vers l'imprimé.

L'année 2018 a également été marquée par un boom des ventes, mais aussi des livres offerts à un tiers. Les données de Xianyu ont montré qu'au cours de l'année, les résidents du Guangdong ont échangé ou donné 1,59 livre par personne en moyenne, suivis des résidents de Shanghai avec 1,11 livre puis des résidents de Beijing (ou Pékin) avec 1,08 livre. La province du Guangdong représente à elle seule 11,5 % des lecteurs.

Alibaba semble être devenu un acteur majeur du marché du livre chinois. En termes de livres numériques et de vente de littérature en ligne, Alibaba est généralement classé juste derrière le géant Tencent, qui a été scindé l'année dernière pour une introduction en bourse de 1,1 milliard $.
 
Ce nouveau rapport pourrait bien confirmer la croissance du marché du livre chinois, déjà dix fois plus important que celui des États-Unis l'année dernière. Basé sur les données d'Alibaba, comprenant les plateformes de commerce électronique Tmall et Taobao, la plateforme du marché Xianyu et la plateforme de littérature Internet Alibaba Literature, le rapport explique cette augmentation de lecteurs grâce à des moyens simples et pratiques d'acheter des livres et à la popularité croissante des livres numériques.

De plus, à l'occasion de la Foire du livre de Beijing, des chiffres révèlent également des ventes de livres en Chine dépassant les 89,4 milliards de yuans (13,1 milliards $) en 2018, en hausse de 11,3 % sur un an, rapporte l'agence Xinhua.

via The New Publishing StandardChina Daily.


Commentaires
La vache 55 milliards, énorme comme marché si il était libre ce serait formidable pour tous les créateurs.

C'est aussi la preuve que bloquer/handicaper le marché numérique n'est pas la meilleure des idées (ni le PU numérique) de nos éditeurs...

Et que les lecteurs peuvent trouver leurs chemins même avec Alibaba (ou Amazon dans note cas).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.