medias

Avec la fiscalité européenne, Amazon a trouvé chaussure à son pied

Cécile Mazin - 22.12.2016

Edition - Amazon concurrence déloyale - fiscalité géant internet - vente web Bezos


Le problème, avec Amazon, c’est son efficacité. Si la firme américaine était totalement à la ramasse, en terme d’offre de services, personne ne s’en plaindrait. Or, le PDG de Sarenza, vendeur de chaussures sur internet, était encore préservé de nuisances du cybermarchand. Mais depuis qu’Amazon permet de trouver chaussure à son pied, c’est plus difficile.

 

 

 

Dans une tribune publiée sur l’Obs, le patron du site de e-commerce dénonce : « Le problème est son manque de citoyenneté fiscale, qui se cache derrière une stratégie délibérée et très élaborée de minimisation des profits en France via différents mécanismes. » Et sa conclusion est simple : boycotter Amazon tant que, fiscalement, l’entreprise n’est pas au même plan que tous les autres opérateurs du net. 

 

En Écosse, les salariés sous-payés d’Amazon contraints à faire du camping 

 

Et de poursuivre : « Soit on choisit la baisse des prix en laissant Amazon tout ravager, ce qui induira des destructions massives d’emploi (ce qui s’est passé dans le disque, qui n’a pas été aidé non plus par le piratage et la dématérialisation). Soit on choisit d’accompagner cette transition inéluctable vers la digitalisation des échanges marchands, mais en préservant autant que possible les jobs (ce qui s’est passé dans le livre, où la mise en place du prix unique a permis aux libraires de résister). »

 

Pour, ou contre un prix unique des escarpins, alors ?

 

Retrouver la tribune sur l’Obs.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.