Avec le rachat de World Editions, Libella renforce sa position d'éditeur européen

Cécile Mazin - 19.10.2016

Edition - Economie - World Editions rachat - groupe Libella Europe - Vera Michalski présidente


Le groupe Libella vient d’annoncer le rachat de la maison néerlandaise World Editions, dans sa totalité. Le groupe basé en Suisse, Pologne et France intègrera la structure éditoriale au cours de ce mois d'octobre, ainsi que l'annonce Vera Michalski, présidente de Libella.

 

 

 

Libella consacre son activité éditoriale à une fiction d’excellence, alliant qualité et curiosité. Le groupe publie le meilleur de la fiction littéraire internationale en traduction. Certains auteurs maison se sont imposés durablement comme des références en matière de fiction contemporaine.

 

Vera Michalski, présidente du Groupe Libella, a annoncé cette acquisition lors de la réception que le groupe organise chaque année à l’occasion de la Foire du livre de Francfort, précisant : « World Editions est un éditeur international qui a pour mission de diffuser les plus grands titres de la littérature auprès d’une audience la plus large possible, de manière à favoriser le dialogue interculturel. Une sélection d’ouvrages est traduite en anglais et d’abord distribuée en Grande-Bretagne, puis aux États-Unis et ensuite dans le monde entier. Nous sommes très fiers de compter désormais World Editions au sein de notre groupe. »

 

Pouvoir des mots et liberté de parole

 

Eric Visser a fondé World Editions (WE) en 2013. Il avait auparavant, en 1983, créé les éditions De Geus, maison néerlandaise indépendante. Depuis, Eric Visser a toujours été à la fois éditeur et directeur de la publication de De Geus. En 34 ans, De Geus a publié plus de 2 500 traductions d’œuvres représentant environ 100 pays et 40 langues. À court terme, Eric Visser restera lié à World Editions au titre d’éditeur par intérim et consultant. Il sera prochainement remplacé dans ses fonctions d’éditeur.

 

Pour WE, le pouvoir des mots et la liberté de parole sont primordiaux. Conviction qui se reflète dans l’approche même de l’entreprise, qui traverse les frontières. WE se distingue en rendant accessible, partout dans le monde, la littérature de toutes les cultures. L’identité et le destin figurent parmi ses thèmes de prédilection. Depuis 2015, WE a publié 40 titres, avec des traductions anglaises de onze langues.

 

Basé à l’origine aux Pays-Bas, WE cherche à réaliser ses objectifs avec le concours d’un réseau international de partenaires. La société publiera, dans un premier temps, des traductions en anglais. Mais ses activités pourraient s’étendre par la suite à d’autres langues. Dans cette optique, le groupe éditorial néerlandais Singel deviendra un partenaire international de WE. D’autres devraient suivre.

 

Un nouveau monde s'ouvre pour World Editions

 

Eric Visser, fondateur de World Editions, affirme : « Je suis heureux que World Editions ait trouvé avec le Groupe Libella un havre approprié. Notre façon de travailler se prête tout particulièrement à une coopération internationale. Afin de réaliser nos objectifs, nous avons besoin d’un système adapté pour assurer la distribution physique de nos livres, associé à une connaissance approfondie des spécificités du pays concerné, tant au plan local et logistique que du savoir-faire financier et juridique. La meilleure façon d’y parvenir consiste à nouer des partenariats sur place, afin que les divers membres représentant différents pays collaborent en vue d’objectifs communs. »

 

Et d'ajouter : « Publier en anglais des livres physiques et des ebooks ouvre un marché mondial et constitue une base solide pour publier dans d’autres langues. En outre, cette approche multiplie les opportunités de déclinaisons et adaptations, qu’il s’agisse de films ou d’audiolivres. Je me réjouis des perspectives stimulantes qui s’offrent à World Editions ainsi qu’à la littérature traduite à travers le monde. »

 

Cette annonce intervient quelques jours après que l’éditrice a été nommée Ambassadrice de bonne volonté à l’UNESCO