Avec un lecteur ebook, les gens lisent et achètent plus

Clément Solym - 25.08.2010

Edition - Société - lecture - numerique - reader


Allons-y simplement : tout détenteur d'un lecteur ebook passe plus de temps à lire que jamais, explique une étude dévoilée par le Wall Street Journal et réalisée par Marketing and Research Resources, auprès de 1200 consommateurs.

Avant même d'aller plus loin, cette étude a été financée par Sony, qui on le sait, propose des lecteurs ebook. Donc, chercher forcément un moyen détourné de promouvoir ses produits, surtout que deux nouveaux modèles sont attendus sous peu. Alors méfiance tout de même. Les résultats sont toutefois les suivants :
  • 40 % assurent qu'ils lisent plus qu'avec des livres papier
  • 58 % estiment passer autant de temps
  • 2 % liraient moins qu'auparavant.
Sony Reader dédicacé par Marc Levy
Les utilisateurs de Kindle, iPad et Sony Reader ont été sollicités pour cette étude. Or, d'ici septembre, les prévisions tablent sur 11 millions de consommateurs américains équipés d'un lecteur ebook (chiffre Forrester research). Les ventes de livres numériques ont très fortement augmenté durant le premier semestre et pour cause : un possesseur de Kindle achèterait 3,3 fois plus de livres numériques que papier. Un chiffre qui a augmenté lorsque le Kindle a connu sa baisse de prix.

L'étude reste intéressante, mais il est tout à fait compréhensible qu'une personne ayant dépensé entre 150 et 250 $ pour son lecteur ebook, le rentabilise en s'en servant beaucoup. Mais ce n'est pas tout. Selon Nielsen Norman Group, iPad comme Kindle sont des appareils qui n'inspirent pas le même sentiment que l'ordinateur personnel. En ce sens, ils en deviennent plus attractifs.

Pour arguer d'autres chiffres, il faut noter que
  • 51 % des possesseurs d'un lecteur ebook ont acheté plus de livres
  • leur consommation est de 2,6 livres dans le mois, contre 1,9 pour les livres papier
En parallèle, l'adoption de ces machines semble réduire considérablement la différence entre hommes et femmes autour de la lecture, explique une autre étude réalisée par Book Industry Study Group Inc. Ainsi, 52 % des hommes contre 48 % de femmes possèdent un lecteur ebook.

Quels ouvrages à lire ?

Reste à déterminer la part de livres lus : là encore, la bascule est intéressante. 52 % sont achetés contre 48 libres de droit. L'offre qui s'agrandit en permanence auprès des bibliothèques pour le téléchargement d'ouvrages favorise également la redécouverte d'oeuvres classiques.

C'est ici qu'intervient la grande différence avec les livres numériques vendus sous DRM : si une option logicielle empêche de prêter ou d'échanger un livre, sous prétexte de protéger du piratage, jamais le livre papier n'a subi un pareil scénario.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.