Banqueroute : Arcade Publishing devant la Cour des dépôts

Clément Solym - 10.06.2009

Edition - Economie - banqueroute - arcade - publishing


Fondée par Richard Seaver, la maison Arcade Publishing, maison d'édition littéraire indépendante, a déposé une demande de protection conformément au chapitre 11 de la loi américaine sur la banqueroute.

Le 4 juin dernier, Jeannette Seaver, veuve et vice-présidente de la société a posé sa demande devant la Cour des faillites des États-Unis dans le district sud de New York.

Depuis 1988, la maison a publié des auteurs tels qu'Octavio Paz ou encore Ismail Kadaré, lauréat du prix Man Booker.

Richard Seaver est décédé à l'âge de 82 ans en janvier dernier, et fut un grand défenseur de Samuel Beckett et aida Henry Miller et Jean Genet à percer dans le paysage américain.

La cour des dépôts a accusé réception des comptes de la société, qui a accumulé un passif de 6,3 millions $ pour un actif de 4,5 millions $. Parmi ses plus importants créanciers, on compte Little Brown & Co.

Une situation économique difficile, particulièrement pour les petits éditeurs indépendants, remarque Mme Seaver, qui a annoncé un plan de redressement pour que sa société puisse redresser la tête.