Barnes & Noble : des résultats en baisse, sauvés par le Nook

Clément Solym - 20.06.2012

Edition - Librairies - Barnes & Noble - Nook - résultats financiers


Le Nook ou la vie : Barnes & Noble vient de sauver la mise de son bilan annuel grâce aux ventes de sa machine et du contenu numérique, en hausse de 45 % pour l'année 2012. À l'inverse, les ventes en librairies et sur BN.com sont en légère régression avec 4,9 milliards $ sur l'année, une chute de 1,5 % par rapport à la même période, en 2011. Le PDG William Lynch est satisfait, mais des fermetures de magasins sont maintenues.

 

La tablette de Barnes & Noble est-elle en train de sauver ses librairies ? Bien que les ventes d'appareils aient encaissé 10 % de moins au dernier trimestre, le contenu numérique, lui, a réalisé une performance de +65 % par rapport à l'année précédente, pour représenter 483 millions $. Au final, la filiale Nook a dégagé 933 millions $ de chiffre d'affaires, soit le double, quasiment (45 %), de 2011.

 

« Nous avons renforcé notre société en 2012, tout en continuant à faire les investissements nécessaires pour lui assurer un avenir. Côté numérique, les ventes liées au Nook sont toujours explosives, avec une croissance annuelle moyenne de 119 % » s'est félicité Lynch. L'investissement de Microsoft dans la filiale Newco, porteuse du Nook, donne, il est vrai, des moyens considérables à la liseuse, notamment pour concurrencer une certaine marque à la pomme, bien qu'un Nook tournant sous Windows 8 ne soit visiblement pas au programme. (voir notre actualitté)



Barnes & Noble

(auteur : phototakeouterBX)


Le Nook aurait même eu une influence bénéfique sur les ventes en librairies, en très légère hausse (1,4 %), que beaucoup attribuent aux deux best-sellers cuvée 2012, Hunger Games et 50 Shades of Grey. Mais ici, William Lynch s'enflamme un peu : « Pour la vente au détail, l'année a été excellente, avec des ventes en librairies en hausse de 4,5 % sur le trimestre et de 1,4 % sur l'année. » 

 

Cette hausse sera suffisante pour ouvrir 5 nouveaux magasins Barnes & Noble, d'après les prévisions du PDG... mais aussi pour en fermer 15 autres. C'est toujours mieux que l'année dernière : B&N avait mis la clé sous la porte de 14 librairies, sans en inaugurer une seule.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.