Barnes & Noble fait de la place à Penguin

Clément Solym - 14.03.2012

Edition - Librairies - Barnes & Noble - Penguin - présentoir


En voie de disparition ou non, le pingouin sera toujours le bienvenu chez Barnes & Noble. L'animal iconique de la maison d'édition est devenu un point de repère pour les clients des dix librairies Barnes & Noble qui abritent un stand dédié à Penguin. Si bien que la résidence va s'étendre à 25 autres librairies.

 

C'est une nouvelle plutôt bienvenue pour les librairies de la chaîne Barnes & Noble : les effets des stands Penguin sont étonnamment positifs dans les quelque 10 librairies sélectionnées pour tester l'initiative. La société a donc décidé d'en installer 25 de plus dans ses points de vente, répartis sur tout le territoire américain.

 

 

« C'est une façon de nous recentrer sur le coeur de notre commerce, les ventes physiques » explique Patricia Bostelman, vice-présidente du marketing chez Barnes & Noble. Ventes physiques oui, mais pas seulement des livres : les stands Penguin sont largement approvisionnés en tasses, peluches et autres sacs griffés. La librairie comme une boutique souvenir des éditeurs ? Chez Barnes & Noble, on précise bien qu'aucun autre partenariat de ce type n'est pour l'instant prévu. 

 

Malgré cette précision, la refonte des librairies Barnes & Noble est toute aussi effective que son déploiement européen. (voir notre actualitté) À terme, Barnes & Noble voudrait faire de ses librairies des espaces plus ouverts, à même de présenter sa gamme Nook mais aussi des jeux et des jouets. Autant d'investissements qui ne seront pas mis à profit pour concurrencer sérieusement Amazon sur le terrain du livre numérique. (voir notre actualitté)

 

Toutefois, l'arrivée de Michael Huseby, directeur financier ayant officié à la télévision, est le signe d'un intérêt croissant pour le livre dématérialisé et les revenus qu'il peut générer. « La nomination d'un directeur financier doté d'une expérience de la technologie et des fusions-acquisitions suggère que Barnes & Noble va continuer à mettre en valeur le Nook » note un analyste de Baltimore, qui a conseillé à ses clients d'acheter des actions Barnes & Noble.