Barnes & Noble Inc retire ses pions en bourse

Clément Solym - 24.07.2012

Edition - Economie - Barnes & Noble - actions - Bourse


La société américaine Barnes & Noble s'est vue contrainte de retirer 500 000 de ses stocks options en bourse, près de la moitié des stocks de subventions investis en bourse par la société il y a maintenant un an.

 

 

 

 

D'après le Reuters, le P.D.G. du groupe William Lynch, a déclaré désormais « inutile de conserver ces stocks », en effet, le 1 million de stocks initial, qui aurait offert une compensation fiscale de 15,3 millions de $ contre 1, 6 l'an passé, ne sert plus à rien, puisque Nobles & Barne a rompu ses mesures de compensation initialement prévues sur une période de trois ans pour ses salariés. L'avenir en décidera donc autrement.

 

Le 11 septembre prochain, les membres de la société se réuniront pour voter et répondre à la proposition présentée hier aux actionnaires, dont Jana Partners, qui possède 11,6 % des librairies (voir notre Actualitté), d'accorder les 500 000 stocks restants à Lynch.

 

La série noire continu donc pour Barnes & Noble non plus en librairie, mais côté trésorerie, qui avait frôlé le dépôt de bilan, sauvée par la sortie du Nook, son lecteur numérique (voir notre Actualitté). En effet, malgré cette hausse des ventes, la société fermait 14 de ses librairies au cours de l'année 2011.