Barnes & Noble : Résultats financiers et nouvelle tablette Nook

Julien Helmlinger - 27.02.2014

Edition - Librairies - Barnes & Noble - Librairies - Résultats financiers


Des revenus en baisse et des profits revus à la hausse pour Barnes & Noble. La chaîne de librairies américaine, qui a perdu près d'un milliard de dollars en trois ans, dévoilait ce mercredi son bilan financier concernant son troisième trimestre fiscal 2013. La firme affiche une marge brute d'exploitation (EBITDA) de 173 millions de dollars, qui aura triplé d'une année sur l'autre, profitant notamment de l'allégement des dépenses sur le segment Nook.

 

 

Barnes & Noble - Carolina Place Mall - Pineville, NC

(Mike Kalasnik, CC BY-SA 2.0)

 

 

Tandis que les résultats de l'année précédente avaient été plombés par les trop lourdes charges du segment numérique Nook, la chaîne de libraire a annoncé les avoir réduites en supprimant notamment des emplois, tandis que d'autres coupes encore devraient suivre. 

 

Sur l'ensemble de ce segment Nook, appareils, contenus et accessoires compris, les revenus enregistrés représentent 157 millions $ pour le trimestre, ce qui correspond à une baisse de 50,4 % par rapport à la même période 2012. Le commerce de périphériques et accessoires aurait quant à lui pesé 100 millions de dollars pour le trimestre, soit 58,2 % moins bien que l'année précédente.

 

Les résultats des ventes de contenus numériques plongent quant à elles à 57 millions de dollars pour le trimestre, évolution qui représente une baisse de 26,5 % en revenus.

 

Baisse des ventes de contenus Nook, et nouvelle tablette à l'horizon 2015

 

On constate une baisse significative au niveau des ventes pour le libraire, y comprit celles concernant les contenus à lire sur les appareils de la gamme Nook, attribuée par la firme à des ventes désormais peu élevées de ces devices.

 

Analyse que ne partagent pas certains observateurs, considérant que les early adopters n'auraient a priori pas de raisons particulières d'avoir cessé d'acheter des ebooks entre temps.

 

En conséquence de quoi il faudrait peut-être chercher la cause ailleurs, éventuellement du côté de l'ouverture de la compatibilité des lecteurs numériques avec d'autres boutiques en ligne, comme le Google Play Store. Celle-ci pourrait s'être traduite par un déplacement des achats vers d'autres plateformes. Néanmoins, la firme projette de lancer une nouvelle tablette couleur pour le premier trimestre fiscal 2015.