Barnes & Noble valorise des textes courts pour le Nook

Antoine Oury - 07.06.2013

Edition - Librairies - Nook Snaps - Kindle Singles - valorisation contenu


La chaîne de librairies Barnes & Noble dispose d'une offre de lecture numérique complète, avec boutique en ligne, lecteur ebook et tablette, tous disponibles en magasin ou à distance. Géré par l'entité Nook Media, le tout ne brille pas vraiment par son succès, et peine à convaincre les lecteurs. En guise d'annonce, la société relance ainsi sa série de textes courts façon Kindle Single, mais les véritables innovations manquent cruellement.

 


NOOK IMC Print Ad 1

Alexander Parker, CC BY 2.0

 

 

Les Nook Snaps, dénomination de ces textes courts, existent sous ce label depuis décembre 2011, mais B&N les présente dans un communiqué de presse comme la dernière innovation en date pour ses machines. Dans la lignée déjà longue des Kindle Singles, les Nook Snaps entendent proposer un nouveau standard pour les formats courts, et valoriser un peu plus les contenus de la machine.

 

C'est sur ces derniers que Barnes & Noble doit désormais s'appuyer pour éviter que le Nook ne se solde par un échec commercial : les derniers rapports évaluent la baisse des ventes de machines à - 26 % pour l'année fiscale 2013.

 

Nook Media prend soin de suivre les innovations du secteur, en intégrant par exemple sur sa tablette Netflix, le fameux service américain de programmes à la demande. Mais, face aux offres agressives et bonnes idées d'Amazon, le revendeur d'appareils de lecture fait pâle figure, malgré l'apparition du rétroéclairage non éblouissant avec Glowlight, un des premiers systèmes du genre, à l'époque.

 

La désaffection qui frappe les Nook est étrange, tant B&N s'emploie à les mettre en avant. Mais la politique des contenus et de l'accessibilité est peut-être, en miroir à celle d'Amazon, trop dispersée. La firme annonçait ainsi l'arrivée de Google Play sur sa tablette, sans craindre la rivalité entre les deux ebookstores...

 

La chaîne de librairie met également l'accent sur les événements exclusifs en magasin, ce qui pourrait s'avérer autrement plus payant et pertinent face à Amazon.

 

(via The Digital Reader)