Barnes & Nobles déploie ses activités numériques à l'international

Clément Solym - 20.03.2012

Edition - Les maisons - Barnes & Nobles - international - Waterstones


Barnes & Nobles a confirmé son projet de déployer son offre uniquement en ligne à l'international, excluant toute ouverture de magasins de « brique et de mortier » à l'étranger, lors d'une conférence à Londres hier, rapporte The Bookseller. 


« C'est notre commerce en ligne qui se développera à l'étranger, pas nos magasins » a affirmé Claudia Romanini, directrice des relations extérieures.

Les représentants de Barnes & Nobles ont par ailleurs refusé de révéler la date de sortie du Nook au Royaume-Uni.

 

« En janvier, nous avons annoncé que nous nous organisons pour nous étendre à l'étranger, mis à part cela, ce sera sans commentaire », a-t-elle poursuivi.

 

Cependant, il est très probable que Barnes & nobles ait signé ou soit sur le point de signer un contrat avec Waterstones pour vendre son Nook au Royaume-Uni courant 2012, peut-être sous marque blanche (notre actualitté).

 

Des informations qui semblent confirmer une volonté pour  Barnes & Nobles d'investir dans le tout numérique, avec peut-être, à la clé, une nouvelle stratégie commerciale. Début mars, déjà, des rumeurs circulaient sur la mise en vente de sa filiale Sterling Publishing, sans doute pour se délester d'une partie de son offre physique. Une réactivité également justifiée par la baisse de 6% des ventes physiques du libraire américain au second semestre 2011, contrastée par une augmentation des ventes d'ebooks de 17%.