Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Barnum : des livres de poche aux éditions Inculte

Laure Besnier - 13.10.2017

Edition - Les maisons - Editions Inculte - Nouvelle Collection - Livre Poche


Les éditions Inculte/Dernière marge viennent de lancer leur première collection de livres de poche, appelée Barnum. Les quatre premiers livres sortent ce mois-ci. 

 
 


Les éditions Inculte sont nées en 2004 d'un collectif d'écrivains, de traducteurs et de philosophes. Ils ont d'abord édité la revue Inculte avant de commencer à publier plusieurs collections autour de la littérature française et étrangère, des essais, des anthologies, des documents et monographies. Le groupe Actes Sud assure la diffusion des nouveaux catalogues. 
 

Jérusalem, la ville aux spectres vivants d'Alan Moore


Pour inaugurer la nouvelle collection de livres de poche Barnum, les éditions Inculte font paraître quatre ouvrages : 

Après Dolores de Sarah Schulman
 

Née en 1958, Sarah Schulman est romancière, scénariste, historienne et activiste des droits LGBT. Elle est l’auteure d’une dizaine de romans. Après Delores (1988) est le seul à avoir été publié en français. 

 

Parce que la belle Delores est partie avec une autre, une serveuse de l’East Village se balade avec un flingue et une furieuse envie de s’en servir. Commence alors une errance douloureuse et grinçante dans le New York de l’homosexualité féminine... 

Ce remarquable roman ne ressemble à rien de connu. Noir et violent comme un parfait polar, tendre et rose comme une histoire d’amour, il réussit le tour de force d’expulser les hommes d’une ville, d’un genre littéraire et de l’imaginaire du lecteur... 



Dans la tête des tueurs de masse

Ce livre est le résultat d'un collectif d'auteurs.
 

Le 20 avril 1999, deux adolescents s’introduisent dans leur lycée et assassinent froidement une dizaine de leurs camarades et professeurs. Avec « le massacre du lycée Columbine », le monde entier découvre les mass murderers (tueurs de masse), qui échappent aux typologies médiatiques et psychologiques habituelles. Ces drames inspireront des réalisateurs comme Michael Moore et Gus Van Sant. 

D’une violence extrême, ces événements sont souvent traités par les médias de manière sensationnaliste. Aucun ouvrage en France ne s’est encore penché sur ce phénomène. Les documents bruts retranscrits dans ce livre (journaux intimes, blogs, lettres, etc.) révèlent le besoin de ces meurtriers d’être compris. Ils y expriment leur inadéquation au monde, à travers une parole politique désespérée, radicale et confuse, et/ou l’expression d’une intense frustration sexuelle et sentimentale. Des documents exceptionnels et inédits. 



Dériville de Bruce Bégout
 

Bruce Bégout, né le 21 mai 1967, est philosophe et écrivain. Il est maître de conférences à l’université de Bordeaux III. Il a publié plusieurs ouvrages philosophiques, quatre essais, ainsi que de nombreux romans aux éditions Allia. Il est membre du collectif inculte depuis sa création en 2004 et y publiera en septembre 2018 un essai inédit sur l’état contemporain des ruines, En friche
 

Dans cet essai concis, historique et philosophique, Bruce Bégout passe en revue le rapport complexe des situationnistes à la question urbaine. Les relations des situationnistes et de la ville forment, selon la très belle image qu’emploie Guy Debord, une sorte de « Pompéi inversée », les « reliefs d’une cité qui n’a pas été édifiée ». 

Comme un archéologue peu soucieux de son temps, qui baguenaude, inspecte et collecte ici et là, ce texte examine les magnifiques ruines de cette utopie avortée qui prit naissance au début des années 1950 et stupéfia, pour une grande part, l’esprit d’une époque. 



Paris est un leurre de Xavier Boissel

Xavier Boissel, né à Lille en 1967, est professeur de français à Clichy. Intéressé par les univers de la sociologie tout aussi bien que du roman de genre, il a collaboré à de nombreux ouvrages du collectif inculte, ainsi qu’à la revue. Il a publié son premier roman, Autopsie des ombres, à la rentrée littéraire 2013. Il est également l’auteur de Rivières de la nuit, paru en septembre 2014 (tous deux chez inculte).
 

À la fin de la première guerre mondiale, le gouvernement français a planifié la construction d’un « double » de Paris, une fausse ville destinée à leurrer d’éventuels pilotes allemands en route pour bombarder la capitale.

La fausse ville, dont la construction était prévue près de Maisons-Laffitte, au nord-ouest de la capitale, reproduisait certains éléments marquants du paysage parisien : un bras de Seine, la place de l’Étoile et celle de l’Opéra, les grands boulevards. Certaines cibles que les aviateurs auraient cherché à repérer, comme les gares, devaient également être reproduites. Conçu à une époque où les aviateurs naviguaient sans radar et pouvaient être trompés, de nuit, par de fausses illuminations, ce projet n’a pas fait la preuve de son efficacité...
Xavier Boissel dévoile les détails de cette ville-leurre dans un texte fourmillant et littéraire, agrémenté de documents d’époque inédits.



Sarah Schulman - Après Dolores - Inculte/Dernière Marge - 9791095086628 - 8,90 € 
Dans la tête des tueurs de masse - Inculte/Dernière Marge - 9791095086512 - 8,90 € 
Bruce Bégout - Dériville - Inculte/Dernière Marge - 9791095086499 - 7,90 € 
Xavier Boissel - Paris est un leurre - Inculte/Dernière Marge - 9791095086505 - 7,90 € 

 

Les nouveautés éditeurs de la rentrée littéraire 2017


Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires