Batailles autour des manuscrits de James Joyce

Clément Solym - 02.05.2012

Edition - International - manuscrits - James Joyce - bibliothèque


Les oeuvres de James Joyce sont tombées dans le domaine public en ce début d'année 2012 (voir notre actualitté). Mais la question des manuscrits de l'écrivain est encore loin d'être résolue. Aujourd'hui, la bibliothèque nationale d'Irlande et l'éditeur Dany Rose se disputent les droits autour de ces manuscrits.

 

L'Irish Times rapporte que ces manuscrits comprennent « des notes et jets antérieurs d'Ulysse et Finnegans Wake, ainsi que des notes encore plus anciennes de Joyce, entre 1903 et 1928. Deux des carnets comprennent les notes les plus anciennes ayant survécu, ainsi que des essais pour neuf épisodes différents d'Ulysse ».

 

 

L'éditeur Dany Rose avait déjà publié des manuscrits inédits de l'auteur de Finnegans Wake chez House of Breathings, se déclarant par la même occasion détenteur des droits sur ces documents pour l'Union européenne. L'éditeur avait déclaré qu'il existe « une disposition dans la loi selon laquelle la première personne à publier un contenu encore jamais édité intégrant le domaine public acquiert des droits économiques équivalents au droit d'auteur pour une période de 25 ans », faisant de lui le détenteur de ces droits. Chaque volume de ces manuscrits est vendu entre 75 et 250 euros, la collection des six étant proposée à 800 euros.

 

Mais la bibliothèque nationale d'Irlande ne l'entend pas de cette oreille. En réaction à cette déclaration de l'éditeur, elle a décidé de mettre à disposition de son public l'ensemble des manuscrits concernés gratuitement sur le web. Fiona Ross, directrice de l'institution, affirme que ce projet était dans les cartons depuis longtemps. Mais là où la bibliothèque comptait mettre les documents en ligne en juin, la prise de position de Dany Rose l'a contrainte à accélérer le processus. Si la déclaration de l'éditeur s'avère juste, cependant, la bibliothèque devrait lui demander l'autorisation pour publier l'intégrale ou de simples extraits des manuscrits.

 

L'Irish Times affirme que les manuscrits en question ont été acquis pour une valeur de 12,6 millions d'euros par la bibliothèque nationale. Mais si l'oeuvre de Joyce est tombée dans le domaine public en 2012, le statut de ces manuscrits reste encore flou.

 

 

Retrouvez James Joyce dans notre librairie en ligne