Beki İkala Erikli assassinée à Istanbul : la meurtrière voulait l'empêcher de nuire

Cécile Mazin - 19.12.2016

Edition - International - Beki İkala Erikli - assassinat Istanbul écrivaine - auteurs meurtre Istanbul


Beki Ikala Erikli, auteure résidant à Istanbul, a été abattue par une femme devant son immeuble,  le jeudi 15 décembre au soir, rapporte la presse locale. La police ne disposait que des images des caméras de sécurité pour mener son enquête. La meurtrière a tiré à trois reprises avant de prendre la fuite. 

 

Beki Ikala Erikli, à gauche

 

 

Âgée de 48 ans, Beki Ikala Erikli avait vécu en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux États-Unis. Le fait qu’elle soit de confession juive semble intriguer les médias : les violences antisémites seraient rares en Turquie, qui compte une communauté de 20.000 personnes.  

 

Le suspect, une femme, a toutefois pu être rapidement identifié et arrêté. Selon les premiers éléments, il semble que ce soit la lecture du livre de Beki Ikala Erikli qui ait motivé son geste. Selon l’agence de presse turque, elle aurait affirmé que l’ouvrage avait brisé sa santé mentale. Elle aurait alors tué l’auteure pour éviter que d’autres ne soient également dérangés. 

 

 

 

Le livre Meleklerle Yaşamak​ (Vivre avec les anges), est paru en 2010. Il s’agit d’un ouvrage de développement personnel, par lequel l’auteure proposait de « découvrir sa voix intérieure et [...] trouver le but de sa vie ».

 

Ses livres n’ont pas encore été traduits en français.

 

via CNN Türk