Belfort : “des choix étonnants” selon l'Association des Bibliothécaires de France

Antoine Oury - 24.04.2018

Edition - Bibliothèques - Belfort bibliothèques - Belfort ABF - Belfort Damien Meslot


L'Association des Bibliothécaires de France a sorti le papier à en-tête pour envoyer un petit message à Damien Meslot, maire de la ville de Belfort. Par une décision municipale, les budgets d'acquisition des bibliothèques de la ville ont été réduits de 40 %, tandis que les tarifs d'inscription ont été doublés. La mairie évoque la baisse des dotations de l'État, mais l'ABF est plus que sceptique.


La bibliothèque Léon Deubel, à Belfort (via le site de la bibliothèque municipale de Belfort)
 
 

Le conseil municipal du 14 février dernier, à Belfort, a vu le vote de deux décisions pointées du doigt par l'ABF : d'un côté, la hausse du prix des inscriptions aux bibliothèques pour les résidents et les non-résidents de Belfort, du simple au double, et, de l'autre, la baisse de moitié du budget d'acquisition pour tous les documents. Les bibliothèques de la ville se retrouvent ainsi avec une enveloppe de 67.000 €, contre 140.000 € auparavant.

 

Marie Rochette de Lempdes, adjoint au maire de Belfort chargée de la culture, expliquait cette hausse des tarifs par « une baisse des dotations générales de fonctionnement, qui entraîne mécaniquement une baisse du budget ». Pour l'adjointe à la culture, le nouveau budget s'expliquait « par la baisse des revenus » de la ville : en augmentant le tarif d'inscription, la ville pourrait peut-être, à terme, augmenter à nouveau le budget.

 

Autant d'explications qui sont loin de convaincre l'Association des Bibliothécaires de France. Le président, Xavier Galaup, évoque dans un courrier des choix « étonnants alors même que votre ville dégage un excédent budgétaire de plus 1,500 million euros ». Et l'association professionnelle de citer les augmentations et réductions détaillées ci-dessus, ainsi que « la réduction du nombre de bibliothécaires et de leur qualification ».

 

Bibliothèque de Belfort : “l'État a des idées géniales”,
mais le financement manque

 

« Le maintien à niveau des budgets d'acquisition est la seule garantie de collections mises à jour et attractives, de fonds cohérents, éclectiques, adaptés aux besoins des habitants. De même, un personnel formé à l'accueil des publics et à la médiation de ces collections, ainsi qu’un programme d'animations touchant tous les publics sont le gage de la qualité et de l'attractivité des bibliothèques », souligne l'Association des Bibliothécaires de France, qui précise d'ailleurs que le budget d'acquisition décidé par la mairie fait passer Belfort sous la barre des 2 € par habitant recommandés comme le seuil en la matière.
 





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.