Belles étrangères : Antonio Ungar, la jungle détruit votre ego

Clément Solym - 18.10.2010

Edition - Société - ungar - bogota - colombie


Antonio Ungar, habite à Bogota, dans le centre-ville de la cité colombienne. Mais ce bel écrivain n'a pas toujours été un enfant des villes.

Durant un an et demi, il a vécu dans la jungle, une expérience qui l'a profondément marqué. Confronté à l'immensité de la nature foisonnante, à son débordement, c'est l'ego qui disparaît, raconte-t-il....


crédit photos Aurélie Bernos de Gastold

Une interview diffusée grâce au Centre National du livre qui a inauguré les Belles étrangères dans son édition 2010.

Vous pouvez aussi retrouver le portrait d'Antonio Ungar, sur le blog des Belles étrangères.