Belles étrangères : Fernando Vallejo, 'J'aime embêter les tartuffes'

Clément Solym - 21.10.2010

Edition - Société - fernando - vallejo - ecrire


Il est incroyable, Fernando Vallejo. Et incroyablement provocateur. Mais surtout, il est drôle, iconoclaste et rue dans tous les brancards qu'il trouve. Pas de doutes, il va vraiment faire partie des chouchous de cette manifestation...

Pourquoi ? Parce qu'un bonhomme qui vous annonce tout de go qu'il écrit pour ne pas s'ennuyer, parce qu'il n'a rien de mieux à faire, et qu'il cherche aussi à déranger, c'est forcément attrayant.


« Le monde est plein de tartuffes, d'hypocrites, et j'aime bien embêter les tartuffes. » C'est pas mignon, ça ?

Une interview diffusée grâce au Centre National du livre qui a inauguré les Belles étrangères dans son édition 2010.

Vous pouvez également découvrir un portrait complet de Fernando Vallejo à cette adresse.