Belles étrangères : Juan Gabriel Vasquez, 'n'écrire que ce qu'on connaît'

Clément Solym - 22.10.2010

Edition - Société - hemingway - ecrire - connaître


Il a quitté la Colombie en 1996, pour vivre dans trois pays différents. Juan Gabriel Vasquez aura ainsi parcouru la France, la Belgique et l'Espagne.

« Je sentais bien, pendant mes premières années hors de Colombie, que je ne comprenais pas ce pays, ni son histoire, ni sa politique. Et j'avais grandi avec l'idée que nous devons écrire sur ce que nous comprenons seulement. »

Un art littéraire que l'écrivain détaille en vidéo, rien que pour vos yeux...

crédit photos Aurélie Bernos de Gastold

Une interview diffusée grâce au Centre National du livre qui a inauguré les Belles étrangères dans son édition 2010.

Vous pouvez également découvrir un portrait complet de Juan Gabriel Vásquez à cette adresse.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.