Benoît XVI, coauteur d’un livre sur le célibat des prêtres  ? L’ancien pape dément

Camille Cado - 16.01.2020

Edition - Société - Benoît XVI Robert Sarah - Benoît XV polémique livre - Des profondeurs de nos coeurs


Ce 15 janvier 2020 a été marqué par la sortie du livre Des profondeurs de nos cœurs (éditions Fayard), qui prône la nécessité du célibat sacerdotal. Sur la couverture, le nom ainsi que la photo des deux auteurs : le cardinal Robert Sarah et Benoît XVI. Le titre a fait polémique, et ce, bien avant sa publication. Et pour cause, l’ancien pape maintient que son nom ait été attribué à tort à l’ouvrage, et demande ainsi son retrait. 
 
 

Dans l’ouvrage originellement cosigné par les deux hauts prélats, Joseph Aloisius Ratzinger, plus connu sous le nom de Benoît XVI, réaffirme clairement son attachement au célibat des prêtres. Il aurait en effet affirmé « ne pas pouvoir se taire » face à la possibilité que des hommes mariés soient ordonnés prêtres.

Un discours que l’on retrouve plus généralement au travers des pages, où le second auteur demande au monde ecclésiastique de ne pas se laisser « impressionner par les mauvais plaidoyers, les mises en scènes théâtrales, les mensonges diaboliques, les erreurs à la mode qui veulent dévaloriser le célibat sacerdotal ».  

Mais Benoît XVI dément son implication dans l’écriture de l’ouvrage et affirme n’avoir jamais approuvé quelconque projet de livre avec le Cardinal. Pourtant, selon le résumé de l’ouvrage par les Éditions Fayard, l’ancien pape allemand aurait signé là « un de ses plus grands textes ».

Des preuves pour “rétablir la vérité”
 
Suite à la déferlante, le cardinal Robert Sarah a souhaité prendre la parole pour « rétablir la vérité ». Dans un communiqué du 14 janvier, publié sur le site des Éditions Fayard, il retrace toutes les étapes de l’écriture du livre, pointant l’implication volontaire de Benoit XVI :

« Le 25 novembre, le Pape émérite exprimait sa grande satisfaction concernant les textes rédigés en commun, et il ajoutait ceci : “Pour ma part, je suis d’accord pour que le texte soit publié dans la forme que vous avez prévue”.
Le 3 décembre, je me suis rendu au monastère Mater Ecclesiae pour remercier une nouvelle fois le Pape émérite de m’accorder une si grande confiance. Je lui ai expliqué que notre livre serait imprimé pendant les vacances de Noël, qu’il paraitrait le mercredi 15 janvier et que, par conséquent, je viendrai lui apporter l’ouvrage début janvier au retour d’un voyage dans mon pays natal
 » apprend-on.

Et d’ajouter : « La polémique qui vise depuis plusieurs heures à me salir en insinuant que Benoît XVI n’était pas informé de la parution du livre Des profondeurs de nos cœurs, est profondément abjecte. Je pardonne sincèrement à tous ceux qui me calomnient ou qui veulent m’opposer au Pape François. Mon attachement à Benoît XVI reste intact et mon obéissance filiale au Pape François absolue. »

Sur le réseau social Twitter, le cardinal guinéen a également posté des « preuves de [s]a proche collaboration avec Benoît XVI pour écrire ce texte en faveur du célibat ».
 

Et poursuit dans une nouvelle fois dans un autre tweet : « J’affirme solennellement que Benoît XVI savait que notre projet prendrait la forme d’un livre. Je peux dire que nous avons échangé plusieurs épreuves pour établir les corrections. »

“Une opération médiatique”

Face à cela, le Pape maintient n’avoir jamais collaboré à l’écriture de l’ouvrage. S’il « savait que le cardinal préparait un livre » et qu’« il lui avait envoyé un de ses articles sur le sacerdoce en lui permettant de l’utiliser comme bon lui semblait », reconnait Mgr Gaenswein, secrétaire particulier de Joseph Ratzinger, « il n’avait pas cependant approuvé un quelconque projet de livre avec une double signature et il n’avait ni vu ni autorisé la page de couverture ». « Il s’est agi d’un malentendu qui ne remet pas en cause la bonne foi du cardinal Sarah », poursuit-il.

Depuis le début de la semaine, plusieurs correspondants étrangers suivent la polémique de près au Vatican. Ils se rangent du côté de Benoît XVI, citant une source vaticane selon laquelle « il s’agit d’une opération éditoriale et médiatique avec laquelle Benoît XVI prend ses distances », relate l’AFP. 
 

Pour Nicolas Senèze, correspondant du quotidien catholique français La Croix, « Sarah avait défendu sa vision très traditionnelle et intransigeante au synode, mais n’avait pas été entendu et revient avec ce livre en se prévalant de Benoît XVI. »

Un avis que partage Christopher Lamb, du journal catholique britannique The Tablet. Il affirme, sur le réseau social Twitter : « Personne ne remet en doute que Benoît est d’accord avec le fond de l’ouvrage — conserver le célibat clérical —, mais le problème réside dans l’utilisation de l’autorité d’un pape à la retraite. »

Et de poursuivre : « Benoît XVI a été entrainé dans le but de miner le Pape François après avoir été injustement présenté comme le coauteur d’un livre sur le célibat sacerdotal. »

La polémique aura eu raison du Cardinal, qui affirme toujours sur le réseau social que dans les prochaines éditions du livre, seul son nom apparaitra en tant qu’auteur. En revanche, la contribution de Benoît XVI sera signalée et le texte complet demeurera « absolument inchangé ».

Seul Ignatius Press, l’éditeur américain de l’ouvrage, a déclaré que l’ouvrage resterait tel quel, c'est-à-dire coécrit, car, affirme la maison, « les deux hommes ont collaboré à ce livre pendant plusieurs mois ».



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.