Benoîte Groult : 'On m'a toujours prise pour une emmerdeuse'

Clément Solym - 07.10.2008

Edition - Société - Benoîte - Groult - féminisme


Elle aura marqué le siècle avec ses combats, depuis les plus modestes, comme la présidence de la Commission de terminologie pour la féminisation des noms de métiers, jusqu'aux plus vastes, lorsqu'elle s'engage en faveur de l'euthanasie.

Aujourd'hui juré du prix Femina, Benoîte Groult n'en garde pas moins la langue alerte, alors que paraît chez Grasset son autobiographie, Mon évasion.

« Bien que je sois toujours restée libre et que je n’ai intégré aucune chapelle, on m’a toujours prise pour une emmerdeuse sans jamais me considérer comme une écrivaine à part entière. »

Ce sont nos confrères de Actualité du livre, qui ont pu mener l'interview de Benoîte Groult, à retrouver dans leurs colonnes.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.