Fusion chez Penguin, et naissance de Berkley Publishing Group

Clémence Chouvelon - 26.06.2015

Edition - Les maisons - Penguin - Berkley Publishing Group - fusion


La maison d'édition britannique Penguin Books a annoncé la fusion entre ses groupes Berkley et New American Library (NAL), en un nouveau groupe : Berkley Publishing Group. Penguin avait annoncé en janvier sa restructuration.

 

Penguin - Frankfurt Buchmesse 2014
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Leslie Gelbman, qui dirigeait Berkley, a été nommée présidente de ce nouveau groupe. Elle annonce qu'il mettra l'accent sur ce qu'elle appelle « l'édition multiformat et un 'service tout compris' ». Le marché de masse du livre de poche ne cesse de baisser, et la fusion des deux groupes, qui abritaient tous deux ce format, va changer un certain nombre de choses. Reste à voir si le nouveau Berkley Publishing Group publiera autant que le faisaient Berkley et NAL séparément.

 

À l'automne 2016, tous les livres reliés de non-fiction et les titres de littérature générale seront publiés par NAL, tandis que les autres ouvrages et livres de fiction le seront par Berkley. « Les livres de poche à grand tirage continueront d'être une part importante de Berkley Publishing House, mais aussi les livres grand formats, les livres de poche publiés par le groupe [trade paperback], et les ebooks » explique un porte-parole du groupe.

 

Kara Walsh, éditrice à NAL, a été promue vice-présidente en chef et éditrice dans le nouveau groupe, et Claire Zion, anciennement directrice éditoriale de NAL, sera vice-présidente et responsable éditoriale. Les retombées d'une des fusions les plus importante de l'édition, celle de Penguin et de Random House, se font sentir : Berkley et New American Library étaient déjà quelque peu « redondants » au sein de Penguin, ils le sont d'autant plus une fois jumelés à leurs équivalents chez Random House.

 

Et qui dit fusion, dit souvent suppression d'emplois. Les retombées sociales n'ont pas encore été dévoilées, seul est fait mention du départ de Rich Hasselberger, vice-président, directeur de la création chez Penguin, qui quittera la compagnie dans le cadre de cette restructuration.

 

(via Publishers Weekly, MHPbooks)