Bertelsmann, désormais unique propriétaire de Penguin Random House

Camille Cado - 02.04.2020

Edition - Economie - bertelsmann penguin - penguin random house - pearson bertelsmann


Bertelsmann a annoncé avoir finalisé le rachat des 25 % que le géant de l’éducation Pearson avait encore dans l’entreprise Penguin Random House : il possède à présent 100 % d’un des plus importants groupes d’édition au monde.
 

ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Après la cession de 22 % du capital du groupe Penguin Random House au groupe allemand Bertelsmann en 2017, Pearson avait décidé de vendre ses dernières actions en décembre dernier.

En effet, John Fallon PDG de Pearson avait annoncé qu’il allait prendre sa retraite. En conséquence, les derniers 25 % détenus dans le groupe Penguin Random House ont été vendus à Bertelsmann pour la modique somme de 675 millions $.

L’acquisition vient d’être officiellement finalisée ce 1er avril 2020, annonce les deux parties dans un communiqué. Un moment caractérisé d’« historique » pour Thomas Rabe, PDG du groupe allemand. « 185 ans après sa création, notre société est devenue l’unique propriétaire du leader incontesté du marché mondial de l’édition de livres. »

Pour rappel, Penguin Random House rassemble 320 maisons d’édition sur les six continents, qui produisent pas moins de 15.000 nouveautés annuellment. Le groupe compte aussi 600 millions de livres vendus par an.

Selon un récent bilan de Bertelsmann, les revenus 2019 de Penguin Random House sont en croissance de 6,2 %, à 3,636 milliards €, avec un EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) également de 6,2 %, à 561 millions €. À titre de comparaison, les données étaient de 3,424 milliards € de chiffre d'affaires, avec un EBITDA de 528 millions € en 2018. 

« Nous veillerons à la continuité de la bonne croissance de notre activité de livre grâce à la croissance organique, aux acquisitions à l’avenir, et en continuant d’être le foyer des meilleurs talents créatifs du monde », a-t-il assuré. « Les livres dans tous les formats ont un bel avenir. Cela est particulièrement flagrant à l’heure actuelle. Avec la crise sanitaire, les personnes s’en remettent aux livres pour parfaire leurs connaissances et se divertir. »

De son côté, John Fallon a déclaré : « Notre aventure avec Bertelsmann prend fin. Nous tenons à souhaiter à nos collègues et auteurs de Penguin Random House tout le succès possible. »
 

Et de rassurer : « Notre bilan est solide, notre dette nette est relativement faible. De plus, l’intérêt croissant pour l’apprentissage en ligne nous place en position de force compte tenu de notre leadership mondial et de nos investissements dans ce domaine. »



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.