Bertelsmann en attente de la vente de France Loisirs

Clément Solym - 24.11.2010

Edition - Economie - bertelsmann - vente - france


Le devenir de France Loisirs, et par extension de DirectGroup France est bel et bien voué à une vente, vient de confirmer le groupe Bertelsmann. Cel fait deux ans que l'on en parle, mais pour le moment, seuls des démentis avaient fait jour.

Nous l'avions dévoilé vendredi dernier : une note interne dont nous nous étions procuré copie, stipulait que le groupe souhaitait « se donner le temps d’examiner ces candidatures et attendre le dépôt d’offres précises avant de prendre la décision de conserver ou de céder nos activités ». (notre actualitté)

Hier, nos confrères de l'AFP, ont eu confirmation de nos informations - difficile de faire autrement, le document que nous présentions était explicite - auprès d'un porte-parole de la firme. « Nous sommes actuellement dans un processus où nous étudions les options stratégiques pour Direct Group sur le marché français », explique-t-il.

Et selon lui, « l'issue de cet examen est ouverte ».

DirectGroup France comporte en son sein France Loisirs, Chapitre.com ainsi qu'Audible.fr et Voyages Loisirs. Son chiffre d'affaires représente la moitié de ce que Direct Group peut réaliser - soit 1,2 milliard € pour l'année 2009. En janvier 2009, Bertelsmann avait racheté la totalité de Chapitre.com, après en avoir acquis en janvier 2007 49,5 %.


Chapitre qui est devenu, dans un partenariat avec France Loisirs - tiens donc... - le premier libraire à proposer une offre couplée lecteur ebook / ebookstore, en vendant le Oyo, appareil connecté. (notre actualitté)

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.