Bertelsmann et Random House ne connaissent pas la crise

Clément Solym - 12.11.2010

Edition - Economie - mois - revenus - millions


 La société de médias Bertelsmann, qui détient la maison d'édition Random House, annonce de très bons résultats sur les neuf premiers mois de l'année.

Sur cette période, le groupe annonce des revenus à la hauteur de 11 milliards, soit 3,5 % au dessus des résultats de l'année passée au même moment. Ce qui permet de rêver. La société espère ainsi finir l'année avec un chiffre d'affaires avoisinant les 500 millions d'euros.


Bertelsmann, qui regroupe la télévision, l'édition, la publication de magazines et bien d'autres encore, doit cette santé à une reprise de l'économie générale, comme à une reprise de l'activité publicitaire. Sa maison d'édition, Random House, ne casse pas la baraque sur la période, malgré un très bon début d'année.

Si l'on ne regarde que les six premiers mois, Random House présente des revenus de 790 millions, contre 733 sur la même période l'an passé. Une performance due à la division américaine, et à l'augmentation des ventes d'ebooks. La maison d'édition a ainsi placé 138 titres dans la liste de best-sellers du New York Times, dont la trilogie Millenium de Stieg Larsson.


Les ventes d'ebooks ont elles bondi de 300 %, l'offre s'étant étendue à plus de 20000 titres . Une très bonne nouvelle pour Random House, comme pour le secteur du livre numérique.

Bertelsmann fête d'ailleurs cette année son 175e anniversaire. Voici un joli cadeau.