Bertelsmann vend Direct Group USA et ses clubs de lecture

Clément Solym - 12.07.2008

Edition - Economie - Bertelsmann - Direct - Group


Le mouvement avait commencé en mars dernier quand les premières interrogations pointaient, quant à l'avenir de Direct Group au sein de la firme allemande Bertelsmann. Puis la dernière information en date annonçait que le groupe envisageait de vendre tous ses clubs de lecture à travers le monde et de se débarrasser globalement de Direct Group.

Aux États-Unis, c'est désormais chose faite. C'est la compagnie Najafi, basée à Phoenix dans l'Arizona qui a convenu d'un accord Direct Group North America, pour un montant bien évidemment non révélé. Les détails viendront peut-être plus tard, quand la transaction sera définitive.

Encore une fois, Bertelsmann pointait du doigt la concurrence d'Internet, qui avait fortement impacté les revenus du groupe, tout particulièrement en Amérique du Nord. On reste attaché au marché américain, précise toutefois le directeur financier, Thomas Rabe, et l'on va « réorienter les ressources vers d'autres alternatives pour ce secteur ».

Après l'annonce de l'abandon pur et simple de ses clubs de lecture en Chine, voilà tout juste deux semaines, la vente globale des clubs de lecture à travers le monde semble plus qu'une évidence, dans la stratégie de Bertelsmann.

De leur côté, Najafi Companies s'est déclarée « très heureuse d'entre en relation directe avec les consommateurs ».