Bertelsmann veut faire de l'éducation 'un pilier de son chiffre d'affaires'

Antoine Oury - 29.09.2014

Edition - Les maisons - Bertelsmann - Udacity investissement - éducation contenus pédagogiques


Dans le grand monde, toujours en extension, des fournisseurs de contenus pédagogiques en ligne, Udacity fait partie des plateformes les plus surveillées du Web. Et pour cause, puisqu'elle s'est alliée dès son lancement avec Google et Facebook, et qu'elle est également à l'origine de l'Open Education Alliance, un rassemblement d'acteurs du Web qui milite pour un apprentissage libre et renforcé des nouvelles technologies, pour le bien du monde du travail.

 


Les cours en ligne, future alternative ?

 

 

Le groupe d'édition Bertelsmann est visiblement décidé à participer aux changements en matière de contenus pédagogiques : plus seulement des manuels scolaires, mais aussi des cours en ligne, enrichis de contenus interactifs comme des vidéos ou des chats en temps réels avec des professeurs. D'autant plus que Udacity a droit de cité dans le monde de l'entreprise, avec la mise en place d'équivalences délivrées par la plateforme, et reconnues par les employeurs.

 

« L'investissement dans Udacity est une étape importante pour Bertelsmann, puisqu'il nous donne accès à l'une des plateformes les plus avancées et les plus réputées de la Silicon Valley. [...] Nous allons continuer à investir dans les sociétés de l'éducation, dans le souci de faire du secteur le troisième pilier des revenus de Bertelsmann, aux côtés des médias et des services », a expliqué Thomas Rabe, PDG du groupe Bertelsmann.

 

Le montant de la participation du groupe dans Udacity n'a pas été dévoilé, même si l'on évoque « une part importante ». Le tout s'est fait dans le cadre d'une levée de fond, qui aura rassemblé 35 millions $ et les investissements du American Fund Drive Capital, Recruit in Japan ou encore Valor Capital in Brazil, entre autres.

 

Créé en 2011, Udacity revendique aujourd'hui une présence dans 119 pays autour du globe, ainsi qu'une base d'utilisateurs estimée à 2,8 millions d'inscrits.

 

En mars dernier, Bertelsmann avait déjà mis en place un fonds destiné aux investissements dans le domaine pédagogique, au Brésil. Le montant de ce dernier était alors de 30 millions €, pour s'assurer une bonne place sur un marché en création.

 

(via The Bookseller)