Besoin d'aire : vers des Etats-Unis d'Europe pour le Medef

Clément Solym - 14.02.2012

Edition - Société - Medef - propositions - campagne présidentielle


Bon, le Medef, c'est cette joyeuse réunion de gentils patrons, décidés à faire de notre existence un monde meilleur. Et comme la mode est actuellement aux programmes, Laurence Parisot, la grande patronne du Medef vient de lancer les propositions des entrepreneurs. 

 

L'idée est pharaonique, et, dirait-on, des plus modernes. En effet, le programme du Medef s'articule autour de quatre grands projets :

  • Une gouvernance européenne beaucoup plus intégrée pour aller vers des États-Unis d'Europe ; 
  • un monde mieux régulé ;  
  • une France réinventée qui saura organiser le désendettement compétitif et s'engager sur de nouveaux marchés ;
  • une ambition humaniste et une promotion de l'esprit d'entreprise.

 

Tout cela est évidemment bel et bon, comme on s'en doute. Et Laurence Parisot, qui présentait le programme ce matin, d'appuyer : « Les entreprises ont aujourd'hui besoin d'aire, avec un +e+. Elles ont besoin de nouveaux horizons, de nouvelles frontières, besoin d'espace. » 

 

 

 

Pour donner de l'aire aux entreprises et à tout un chacun, c'est donc sous la forme d'un livre numérique que le Medef a décidé de communiquer. Ou plus précisément : « Un outil pédagogique et ludique pour les chefs d'entreprise, leurs salariés, les étudiants,  les enseignants et pour tous ceux qui sont curieux du monde d'aujourd'hui, qui veulent le comprendre et agir. »

 

Un livre numérique à télécharger à cette adresse... mais que l'on ne trouvera qu'en version PDF... 

 

Oui, parce que même au Medef, il ne faut pas trop en demander, parce que c'est connu, c'est l'EPUB que l'on sacrifie en premier dans les budgets de communication, en temps de crise...

 

Rappelons également qu'en décembre 2011, un accord avait été signé entre le ministre de la Culture et Laurence Parisot, pour ouvrir le monde de la Culture à celui des entreprises. (voir notre actualitté)

 

On y parle en effet d'échanges sur « les politiques culturelles en France et en Europe, dans la mesure où elles impactent les entreprises » ou encore de « faciliter les contacts et développer les relations entre le monde de la culture et les acteurs du monde économique, notamment par des actions d'information et de sensibilisation auprès des fédérations et des représentations territoriales du MEDEF ».