BHL soutient la visite de Nicolas Sarkozy à Benghazi

Clément Solym - 24.04.2011

Edition - Société - nicolas - sarkozy - benghazi


« J'espère de tout mon coeur que Nicolas Sarkozy réussira à Benghazi ce que François Mitterrand a raté en 1992 à Sarajevo »,  a déclaré Bernard-Henri Lévy à Reuters.

Le meilleur ami de Botul, qui joue les intermédiaires entre les insurgés libyens et Paris, en profite pour tacler au passage feu François Mitterrand, qui était allé, en 1992, en pleine guerre des Balkans, à Sarajevo, juste après l'explosion de l'ex-Yougoslavie, sans aucun succès diplomatique ni humanitaire. BHL rappelle ainsi que « La belle idée s'était transformée en piège terrible pour les Bosniaques dont elle avait aggravé la situation ».

Nicolas Sarkozy aurait déjà donné son accord de principe à une visite des insurgés en Libye. Ce déplacement pourrait s'effectuer en compagnie du Premier ministre britannique, David Cameron.


Nicolas Sarkozy a été le premier dirigeant occidental à reconnaître le CNT (Conseil national de transition libyen) et appelé à une intervention militaire internationale pour protéger les populations civiles du dictateur Kadhafi. 

Ce  « beau geste », selon Antoine Sivan, représentant de la France à Benghazi, devrait avoir lieu dans la première quinzaine de mai. La visite sera secrète et de courte durée.

Pas sûr, en effet, que Kadhafi invite notre président à une ballade en péniche sur un fleuve libyen en souvenir du bon temps de sa visite à Paris.