Bibliographie des urnes : que lisent les électeurs américains ?

Clément Solym - 10.10.2012

Edition - International - Obama - Romney - Bookreads


Le site américain Goodreads a mené sa petite enquête pour connaître les goûts des électeurs américains en matière de littérature. Conclusion : les démocrates sont de grands fans de Jonathan Franzen, connu pour ses romans Les Corrections et Freedom. Ceci n'est peut-être pas étranger au fait que le président avait déclaré que le dernier roman de Franzen faisait partie de ses livres de chevet.

 

ObamaObama à Keehi Lagoon Beach Park, Justin Sloan, CC BY-NC-ND 2.0

 

Les républicains quant à eux aiment bien les bouquins de l'historien David McCullough qui a écrit d'importantes biographies sur des hommes tels que les présidents Truman et John Adams. Un point d'accord toutefois entre les deux camps. En ce qui concerne le journaliste financier Michael Lewis, très à la mode ces derniers temps, démocrates et républicains plébiscitent son livre Le Casse du siècle qui décrypte le rôle des banquiers de Wall Street dans le déclenchement de la crise économique. Ils lui attribuent une note de quatre étoiles.

 

Comment Goodreads a-t-il procédé pour établir ces préférences de lecture ? Ils ont demandé à leurs 11 millions de lecteurs pour qui ils allaient voter lors des prochaines élections. Ensuite, ils ont comparé les résultats obtenus avec ce que les personnes ayant répondu avaient comme livres dans leur bibliothèque virtuelle.

 

C'est ainsi que l'on trouve sur leur blog une infographie qui n'est finalement pas des plus étonnantes. Si un démocrate a donc trois plus de chances qu'un républicain d'avoir lu Freedom, un républicain a quant à lui quatre fois plus de chances de posséder Heaven is for real (titre univoque s'il en fut), par Todd Burpo et Lynn Vincent. Blague à part, on apprend aussi que les sondés, démocrates ou républicains, lisent en moyenne 26 livres chaque année. Voilà un autre point d'accord crucial qui n'a malheureusement pas été mentionné lors du débat entre Obama et Romney.

 

Ce n'est pas la première fois que l'on mêle goûts littéraires et choix politiques. Cet été Amazon a entrepris de cartographier les États-Unis pour montrer dans chaque État quels étaient les livres politiques qui se vendaient le mieux. (voir notre actualitté) Les données sont actualisées quotidiennement. En ce moment, ce sont les livres rouges (républicains) qui sont en tête à 59%. Fin août, on assistait à la tendance inverse. Inutile de dire qu'Amazon n'est pas encore un véritomètre digne de ce nom. 

 

Au final, on ne retiendra pas grand-chose de ce sondage qui n'est pas des plus scientifiques (il n'y avait pas de critère d'âge pour pouvoir participer), mis à part son côté anecdotique. La preuve, Goodreads déclare : « A vous d'en tirer vos propres conclusions ».