BiblioTaptap : Une bibliothèque mobile supplémentaire pour Haïti

Nicolas Gary - 27.08.2013

Edition - International - Bibliothèques Sans Frontières - Bibliothèque mobile - Haïti


Après deux expérimentations couronnées de succès, l'organisation Bibliothèques Sans Frontières s'était lancée dans une nouvelle expérience de crowdfunding, au travers de la plateforme KissKissBankBank. Le projet est simple, « transformer un véhicule en bibliothèque mobile et multicolore qui déambulera sur les routes haïtiennes » ! BiblioTaptap, l'aventure de lecture mobile. 

 

 

 

 

Pour cette troisième tentative, BSF a récolé 8250 €, dépassant les 7500 € nécessaires pour mener à bien cette aventure. Le projet Biblio TapTap est un projet de longue haleine mené en Haïti par Bibliothèques Sans Frontières conjointement avec la Bibliothèque Nationale d'Haïti, la Direction Nationale du Livre et la Fokal, et ce depuis l'avant séisme.

 

 

 

 

BSF explique que le BiblioTaptap vise à promouvoir l'éducation, la culture et l'alphabétisation dans les pays pauvres, et l'île d'Haïti a été violemment frappée ces dernières années. Et fort de ce que les deux premières campagnes de financement ont abouti, BSF a renouvelé l'expérience, encore une fois réussie.  

Nous militons pour valoriser cette conception de la bibliothèque comme une boîte à outils, dans laquelle les communautés peuvent puiser, transmettre le savoir, promouvoir le vivre ensemble, accompagner les plus démunis. Le BiblioTaptap est l'un de nos projets en Haïti que nous allons vous raconter.

 

Les deux premiers véhicules circulent actuellement dans le département du Nord et autour de Port-au-Prince. Disposant d'un catalogue de 3000 livres en français et créole, ils proposent romans, journaux, bandes dessinées, poésies. « Deux animateurs accueillent le public et proposent des activités culturelles, des lectures à haute voix, des spectacles de marionnettes, des débats... Les enfants peuvent également y trouver des crayons de couleur, des feuilles, un espace lecture et bien d'autres choses encore. »

 

Pour les financeurs qui auront pris part à cette campagne, l'aventure est autant humaine que solidaire, donnant aux enfants et aux moins enfants la possibilité de pouvoir profiter d'un « accès équitable et ouvert à la bibliothèque » mais également de « décentraliser les infrastructures culturelles ainsi que de promouvoir la lecture « plaisir » et favoriser la créativité des 1400 visiteurs mensuels ».

 

La page du projet sur Kiss Kiss Bank Bank.