Bibliothèque : 145.000 livres en retard à la Birmingham Library

Clément Solym - 12.01.2016

Edition - Bibliothèques - bibliothèque retards - livres retard


Les bibliothèques de Birmingham viennent de faire les comptes : en quelque vingt années de prêts de livres, des dizaines de milliers d’ouvrages ont été rendus en retard. En tout, 145.671 livres ont enregistré des amendes, pour un montant de 422.930 £ depuis 1995, selon les chiffres du City Council. 

 

The New Library Birmingham

Neil Thompson, CC BY SA 2.0

 

 

Les établissements recensent 1,985 million d’œuvres littéraires, et 7 % d’entre elles n’ont pas été ramenées, explique un porte-parole du Birmingham City Council. Or, en cette période de coupure budgétaire, où le gouvernement a décidé de sevrer les bibliothèques, les personnels sont même remplacés par des bénévoles. Et sans budget pour racheter des titres, ils ont été contraints en août dernier de lancer un appel aux dons.

 

Le Conseil de Birmingham annonce qu’il a dû cesser les achats pour certains de ses 38 sites. Pour la période 2017-2018, le budget sera ainsi diminué de 250.000 £, mais, pour les années suivantes, ce sera plus dur encore. On prévoit 500.000 £ de coupes pour 2018-2019 et 500.000 £ de mieux l’année suivante encore. Si bien que la bibliothèque a récemment lancé un appel aux dons de livres neufs à destination de ses usagers.

 

Concernant les ouvrages jamais retournés, des avis ont pourtant été envoyés au domicile des usagers qui avaient emprunté cinq livres chacun. Mais les lettres leur sont revenues avec la mention N’habite pas à cette adresse. Des agents de recouvrement ont même été saisis de ces éléments, mais pour l’instant en vain. 

 

Pour tout livre, l’amende maximale est fixée à 3 £, ou 1,50 £ si les livres sont ramenés avant 20 jours de retard. « Bien qu’une très faible proportion de livres aient été retournés en retard durant une longue période (par centaines), la grande majorité des 145.671 n’a été en retard que pur une courte période. Et beaucoup peuvent désormais être rapportés. Le chiffre est un instantané du nombre de retards à une date spécifique », poursuit le porte-parole.

 

La BBC fournit également la liste des 10 titres les plus souvent en retard : 

 

Star Wreck II Attack of the Jargonites: An Interplanetary Parody

Good Omens: The Nice and Accurate Prophecies of Agnes Nutter, Witch

A Kind of Loving

The Watchers on the Shore

The Snow Fairy and the Spaceman

The Sun, The Moon and the Silver Baboon

Farmer Duck

The Babies of Cockle Bay

Prince Cinders

Mr Gumpy's Outing

 

Selon un rapport publié le 9 décembre dernier par la Chartered Institute of Public Finance and Accountancy (CIPFA), le constat est non équivoque : 2014-2015 est une période morose pour les bibliothèques de Grande-Bretagne. Les visites en bibliothèques auraient chuté de 14 % depuis 2010, année d’investiture de David Cameron, souligne l’AP. Le financement des bibliothèques aurait en effet été réduit de 180 millions £, soit d’environ 16 %, sur cette même période.

 

Les bibliothèques scolaires souffrent elles aussi des mesures du gouvernement, elles sont souvent les premières visées lorsqu'il s'agit pour les écoles de faire des économies, allant parfois jusqu'à supprimer le service.

 

Les chiffres sont vite relativisés par une porte-parole du Département de la Culture, des Médias et du Sport, rapporte l’AP : cette représentante publique a argué qu’il y a encore 225 millions d'usagers dans les bibliothèques anglaises cette année, notamment à Stafford et Camberwell, où deux nouvelles bibliothèques ont vu le jour. 

« Nous savons que les bibliothèques continuent d’être populaires, mais que les usagers souhaitent des choses différentes de leur part. Voilà pourquoi le gouvernement a mis en place un groupe de travail pour les bibliothèques afin de les aider à améliorer les choses telles que l’accès numérique et les prêts d'ebook » a rajouté la porte-parole.