medias

Bibliothèque d'Autriche : les premiers livres numérisés par Google Books

Clément Solym - 02.05.2013

Edition - Bibliothèques - Autriche - Google Books - numérisation


Dans le cadre d'un partenariat de numérisation avec Google Books, la Bibliothèque nationale d'Autriche vient de mettre en ligne 100.000 ouvrages depuis le 29 avril. Un accord qui court depuis 2010, et qui, à terme, doit proposer un catalogue numérisé de 600.000 oeuvres, pour un ensemble de 200 millions de pages. 

 

 


 

 

L'an passé, un demi-million de personnes se sont précipitées dans l'établissement, alors qu'en 2001, quand l'actuelle directrice Johanna Rachinger prit ses fonctions, on n'en comptait que 360.000. Âgée de 53 ans, c'est elle qui a initié le programme visant à mettre en ligne les ouvrages sous droit, pour que chacun accède à « la mémoire du pays ». Ainsi, ce sont des livres couvrant la période de 1500 à 1850 que les internautes peuvent désormais découvrir. 

 

Et d'ici à 2017, 500.000 ouvrages de mieux viendront grossir le catalogue.

 

Comme toujours, les ouvrages peuvent être consultés gratuitement, mais proposent également des outils de recherche en plein texte. Une « étape dans la démocratisation du savoir et dans l'histoire de la Österreichischen Nationalbibliothek », précise la directrice. 

 

Mais évidemment, toute collaboration avec Google suscite nécessairement des critiques, et les auteurs autrichiens n'ont pas manqué de souligner que ce partenariat entre public et privé entraîne de grandes inquiétudes. Auteurs et éditeurs sont invités à « se battre pour faire respecter leurs droits », pour ne pas que la numérisation déborde  vers des écueils, qui conduiraient à retrouver des ouvrages sous droit passés sous les scanners.

 

La bibliothèque est située dans le centre de la ville de Vienne. Autrefois baptisée Bibliothèque impériale (Hofbibliothek, en autrichien dans le texte), elle fut fondée en 1575 par la famille royale des Habsbourg. Elle ne devint Bibliothèque nationale d'Autriche qu'en 1920. 

 

Site de l'Österreichischen Nationalbibliothek