Bibliothèque d'Irlande : quelques problèmes de conservation

Clément Solym - 20.07.2011

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - nationale - irlande


Directrice de la bibliothèque nationale d'Irlande, Fiona Ross est assez embarrassée. Seul 1 % des huit millions de documents de son catalogue est aujourd'hui correctement stocké. Un plan de grand nettoyage est prévu, et concernera la restauration de 50.000 documents...

Mais pour autant, l'établissement manque de place. « Beaucoup de du fonds de la bibliothèque nationale est invisible. Les gens ne savent pas ce dont nous disposons. Nous ne le savons pas nous-mêmes. Ironiquement, pour une bibliothèque, il n'y a pas de registre. Nous ne savons pas combien de fois les gens ont demandé tels livres. Nous travaillons sur des registres de papier, et après 134 ans, ils sont toujours jetés en fin de journée », se lamente la directrice.

De là l'opération Clean Sweep, qui va donner une nouvelle vie à 50.0000 oeuvres, d'ici à décembre. Avec des boîtes de stockage sur mesure, pour les protéger en cas de déplacement... à condition que le financement suive.

Et là, c'est le drame.

« Nous sommes une institution un peu Cendrillon », pour Ross. Du genre à vivre dans le foyer de la cheminée, au milieu des cendres ? Pas loin. « Parce que nous n'avons pas un grand nombre de visiteurs et que nous sommes considérés comme institutionnels ou un peu élitistes, nous avons souffert. » Eux, les gardiens de la mémoire du pays, qui disposent de toutes les photos, les cartes, les documents... de tout ce qui a pu faire le pays ?

Depuis 10 ans il est inscrit à l'ordre du jour de mettre en place un programme pour le dépôt légal de livres. Chaque fois renvoyé aux Calendes. Alors de là à parler de la numérisation du fonds patrimonial...

Le personnel est pourtant bien formé, et sensible aux questions de préservation des oeuvres. Nombre d'entre eux restent des amoureux des livres, de l'histoire qu'ils transportent. Tout particulièrement alors que l'établissement met en place une grande opération pour la restauration de certains ouvrages... plus privilégiés que d'autres. Une équipe de quatre personnes.

Là encore, l'argent manquerait presque...