medias

Bibliothèque : les jeunes Américains n'en reviennent pas

Antoine Oury - 26.06.2013

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - États-Unis - 16-29 ans


Certaines assertions ont la peau dure, et la subtilité d'un pachyderme : parmi celles-ci, l'image d'une jeunesse insensible à la lecture arrive en tête, associée aux effets néfastes des nouvelles technologies. Une étude du Pew Research Center, tout juste dévoilée, souligne pourtant que les 16-29 ans forment la catégorie d'âge la plus présente dans les établissements de prêt, pour des pratiques du livre variées...

 

 

Tupu Youth Library, Auckland, New Zealand

Kathryn Greenhill, CC BY-SA 2.0

 

 

L'étude, dont les données ont été collectées entre octobre et novembre 2012 auprès de 2.252 Américains entre 16 et 30 ans, ou plus, a été complétée par les témoignages de plus de 2.000 bibliothécaires, qui se sont manifestés de plein gré ou ont été sollicités. Et les questionneurs eux-mêmes ont été étonnés par les résultats :

La surprise majeure de cette nouvelle étude du Pew Research Center réside dans le fait que les individus de moins de 30 ans sont plus susceptibles de fréquenter et d'apprécier la bibliothèque comme espace physique que les autres Américains, pour étudier, aller sur Internet ou simplement passer du temps sur place

 

Ainsi, dans l'année précédant l'étude, ils sont 67 % de jeunes Américains entre 16 et 29 ans à avoir franchi le pas d'une bibliothèque (65 % d'entre eux posséderaient une carte de bibliothèque à leur nom), contre 62 % pour les individus âgés de 30 ans et plus. Et ces visiteurs sont plus enclins que leurs aînés à passer du temps sur place pour lire ou étudier (60 % contre 45 %), voire utiliser l'accès Internet de la bibliothèque : ils sont 38 % à l'avoir fait, contre 22 % pour les plus de 30 ans.

 

Une pratique technologique qui s'ajoute à celle du cadre privé, puisque la même tranche d'âge dispose à 98 % d'un accès Internet. Les deux consultations auraient donc plutôt tendance à se cumuler : la même tranche d'âge d'usagers souligne à 75 % qu'un accès Internet gratuit en bibliothèque est « très important ». 

 

Dématérialisation et service public

 

Si un quart des jeunes Américains s'est penché sur un lecteur ebook en 2012, cette lecture ne les a pas détournés pour autant du texte imprimé, puisqu'ils sont encore 75 % à avoir lu au moins un livre sous cette forme en 2012. Les plus de 30 ans plafonnent, eux, à 64 %, et la palme revient aux 16-17 ans, les plus grands lecteurs.

 

Si les 16-29 ans mettent l'accent sur la connexion à Internet dans les établissements publics, leur liste des priorités pour les bibliothèques fait apparaître en premier lieu, pour 80 % d'entre eux, les bibliothécaires eux-mêmes, indispensables au service public. D'ailleurs, ils sont nombreux à avoir bénéficié des services de ces derniers, plutôt que d'une recherche Google...

 

Viennent ensuite les bases de données gratuites, à des fins de recherche (76 %), la connexion Internet (75 %), les livres en prêt (75 %), les espaces de travail (72 %), les programmes communs avec les établissements scolaires (72 %) et les ressources en matière d'emploi (71 %).

 

 

 

 

Par ailleurs, on retrouve cette forte coopération entre écoles et bibliothèques dans les services à développer, selon la tranche d'âge 16-29 ans, suivie par des programmes d'alphabétisation gratuits, les espaces plus confortables et mieux compartimentés, et, à 54 %, plus de livres numériques disponibles dans les établissements de prêt...