Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

« Bibliothèque Médicis », c'est (presque) fini

Bouder Robin - 24.06.2017

Edition - Société - bibliothèque médicis émission - jean pierre elkabbach - émission public sénat


Le président de la chaîne Public Sénat vient d'annoncer à la fois l'arrêt de l'émission « Bibliothèque Médicis » et le départ du journaliste Jean-Pierre Elkabbach. La fin de l'année verra donc la diffusion du dernier numéro, avant le lancement d'un tout nouveau projet encore secret.

 




L’intervieweur star qui avait quitté Europe 1 en janvier – il assurait l’entretien politique matutinal – et rejoignait dès février CNews, pour égayer la chaîne de Vincent Bolloré. Le voici qui se retrouve sans sa bibliothèque favorite. Sonia Mabrouk, ancienne de Public Sénat a d'ailleurs suivi JPE, en prenant un créneau sur CNews, une tranche information en fin d’après-midi. « CNews renforce sa grille et réaffirme ainsi l'ambition de s'inscrire dans le décryptage, l'expression et la liberté de ton », assurait alors la chaîne.

Clap de fin pour « Bibliothèque Médicis » et pot de départ pour Jean-Pierre Elkabbach : le président de la chaîne Public Sénat Emmanuel Kessler vient d'annoncer l'annulation de l'émission, « d'un commun accord » avec l'animateur selon ses termes. Le dernier numéro devrait être diffusé fin 2017.

 

« L'émission continue jusqu'à la fin de la saison mi-juillet, elle reprendra en septembre avec une dizaine de numéros inédits et dès janvier 2018, chacun poursuivra son chemin », a expliqué Emmanuel Kessler à l'AFP jeudi 22 juin. Et de saluer « l'apport considérable de Jean-Pierre à la fois à la chaîne et à sa notoriété grâce à "Bibliothèque Médicis" qui est vraiment un marqueur de Public Sénat ».

 

Le décor de l'émission Apostrophes vendu aux enchères
 

Les téléspectateurs devront donc faire le deuil de leur émission du vendredi soir, dans laquelle Jean-Pierre Elkabbach invitait des personnalités pour débattre de sujets de société à partir d'une sélection d'ouvrages, au cœur de la bibliothèque du palais du Luxembourg.

« Bibliothèque Médicis » était animée par Elkabbach depuis 2001, alors qu'il dirigeait Public Sénat – direction qu'il poursuivra jusqu'en 2009.

 

C'est en février dernier que le journaliste avait fait polémique avec l'animation d'une interview quotidienne chez CNews... sur la même plage horaire que la matinale de Public Sénat, « Territoire d'Infos » ; une concurrence qui avait été mal vue par les représentants de la chaîne parlementaire.

Malgré tout, Emmanuel Kessler insinue aujourd'hui qu'aucun lien de cause à effet n'est à établir entre l'affaire, « de l'histoire ancienne » pour lui, et le départ d'Elkabbach. Quoi qu'il en soit, ce dernier devra rebondir rapidement, lui qui avait déjà perdu son poste à Europe 1 en début d'année.

 

Les téléspectateurs, eux, ne devraient pas rester orphelins très longtemps. « Je réfléchis à une formule très différente pour un nouveau rendez-vous culturel que nous lancerons en tout début d'année 2018, avec une nouvelle incarnation », a expliqué le président de Public Sénat. Pas plus d'informations pour le moment, mais l'été sera sûrement l'occasion pour la chaîne d'en dévoiler plus...