Bibliothèques de Paris : la DSTI nous explique tout

Clément Solym - 04.04.2012

Edition - Bibliothèques - bibliothèques parisiennes - DSTI - catalogage


Les bibliothécaires parisiens sont en colère : depuis plusieurs mois, les réseaux informatiques sont sujets à des pannes qui les obligent parfois à cesser le prêt des ouvrages pendant plusieurs heures. Si les sociétés fournissant les logiciels de catalogage ont d'abord été mises en cause, c'est finalement le réseau informatique de la Ville de Paris qui ne semble pas à la hauteur de ses ambitions.


Impatient de rétablir la vérité après la lecture d'un article « bourré d'erreurs », (voir notre actualitté) Jean-Claude Meunier, directeur de la DSTI, nous a contactés. 

 

Jean-Claude Meunier, le directeur de la DSTI de la Ville de Paris, nous a apporté des précisions sur les incidents techniques qui ont touché les infrastructures des bibliothèques publiques et spécialisées : ceux-ci auraient été causés par « une croissance considérable des demandes, avec une hausse de 30 à 40 %, pour atteindre 27 millions de prêts. Grâce au ciel, ou plutôt grâce à nous, cette architecture largement sollicitée est évolutive, pour répondre à la demande. »

 

 

Les problèmes du logiciel PortFolio sont visiblement « un cas exceptionnel, causé par des notices trop longues ». Utilisé dans les bibliothèques publiques, V-Smart, le logiciel de la société Infor, semble parfaitement opérationnel.

 

Quant au réseau Internet de la Ville de Paris, Jean-Claude Meunier précise que le « réseau fibre optique est en train d'être installé, avec un plan qui s'étend jusqu'à la mi-2013. » En attendant, il reconnaît que certaines zones, comme le 16e arrondissement, sont sujettes à des débits assez faibles. « Des usages l'emportent parfois sur les débits, comme le téléchargement » ajoute-t-il.