Bibliothèques : Emprunts de livres en hausse... via Internet

Clément Solym - 04.03.2009

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - emprunts - livres


La multiplication de services permettant à un utilisateur d'emprunter directement un ouvrage sous sa forme numérique depuis chez lui pourrait modifier complètement le rapport aux bibliothèques, estime un rapport anglais.

En effet, une chute de 2,6 % de la fréquentation portant à 328,5 millions le nombre de visiteurs en 2008 est mis en parallèle avec la baisse d'emprunt de livres de 3,3 %, avec 12,5 millions d'ouvrages... papier.

Mais comme les établissements se dotent d'un service de téléchargement de plus en plus, voilà qu'un record a été enregistré avec un + 20 % d'emprunts d'ebooks. La facilité de l'emprunt et le fait que l'on n'ait pas à revenir à la bibli pour rapporter son livre - le DRM s'occupe de le rendre illisible au terme de 3 semaines - semblent des conforts qui séduisent de plus en plus les utilisateurs.

Pour Bob Tolliday, porte-parole du Museums and Libraries Archive Council, qui a rapporté ces chiffres, le téléchargement-emprunt de livre semble bien une solution d'avenir qu'il faut considérer. De même, l'ouvrir aux films ou aux CD serait un excellent moyen de proposer une offre plus riche encore.

Toutefois, tous les établissements ne disposent pas d'un tel outil, et la fréquentation, bien qu'en baisse reste tout de même forte. On n'abandonnera pas de sitôt le livre papier ni son bibliothécaire outre-Atlantique.

Aux États-Unis, le développement de ce service a clairement le vent en poupe, notamment pas le biais de la bibliothèque nuémrique et la gestion de fichiers proposés par OverDrive, qui séduit les établissements. Plus près de nous, on se rappelera l'initiative de la bibliothèque de Boulogne-Billancourt, qui va jusqu'à proposer le prêt de Sony Reader...