Bibliothèques : le 64e congrès de l'ABF s'ouvre sur une déception

Antoine Oury - 07.06.2018

Edition - Bibliothèques - congrès ABF - ABF 2018 - congrès bibliothécaires La Rochelle


#ABF2018 – L'Association des Bibliothécaires de France a ouvert, ce jeudi 7 juin, son 64e congrès annuel, à La Rochelle. 3 jours de débats et de rencontres s'annoncent, qui permettront à l'organisation professionnelle d'évoquer une variété de sujets autour du thème « À quoi servent les bibliothèques ? ». Une question sensible alors que le gouvernement souhaite réformer les bibliothèques et leurs missions.


Congrès ABF 2018
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Une absence qui ajoute un peu plus de déception : Françoise Nyssen, ministre de la Culture, n'était pas présente en ouverture du 64e congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France, un an après l'annonce d'une grande réforme des bibliothèques. Une action gouvernementale qui visait au départ l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques, annoncée pendant la campagne d'Emmanuel Macron, avant de s'étendre au métier de bibliothécaire et aux missions des établissements.

 

Depuis cette annonce, par laquelle la ministre confiait une mission à Erik Orsenna, auteur et académicien, et Noël Corbin, inspecteur général des affaires culturelles : après un tour de France, ils ont rédigé un rapport, Voyage au pays des bibliothèques.

 

Plusieurs mois après sa présentation, le bilan est sévère du côté des professionnels : « Les deux journées nationales et le rapport Orsenna nous ont laissés, en tant que professionnels, sur notre faim », a ainsi déclaré Xavier Galaup, président de l'Association des Bibliothécaires de France. « À ce stade, le compte n'y est pas, y compris au niveau financier », a-t-il ajouté. À plusieurs reprises, l'organisation a signalé l'absence de précisions du rapport et le manque de moyens financiers engagés par l'État pour sa réforme.

 

« Nous sommes favorables à l'élargissement des horaires d'ouverture, mais cela nécessite un diagnostic, une concertation ou un dialogue social » a encore indiqué Xavier Galaup, qui évoque « une baisse globale des moyens, notamment en personnel, qui s'ajoute au contexte, [qui] rend même difficile l'accomplissement de nos missions de base ».
 

L'investissement financier de l'État se limite pour l'instant à une hausse de 8 millions € de la dotation générale de décentralisation, ce qui parait largement insuffisant aux professionnels. « Le paradoxe, c'est que les bibliothèques n'ont jamais été autant mises en avant, et en même temps jamais autant menacées », résume le président de l'ABF.

En effet, les collectivités, et notamment les communes, ont tendance à limiter leurs investissements, voire à les réduire, dans une période de restriction budgétaire et de rigueur économique. Xavier Galaup a, à ce titre, signalé le cas de La Trinité, où l'accès à la médiathèque a été rendu payant, « une première en France ».

 

À ce propos, la question d'une loi sur les bibliothèques et leur rôle, qui permettrait d'encadrer leur statut auprès des collectivités, sera à nouveau évoquée lors du congrès de l'ABF. Le ministère de la Culture, représenté par Marc Le Bourhis, directeur adjoint de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, s'est dit « sensible aux points d'alerte, qu'il s'agisse du pacte de stabilité avec les communes pour la DGD, des droits d'auteur autour de l'heure du conte et de cette forme de censure insidieuse qui se répand par endroits ».

 

 

Mais le discours de la ministre, lu par Marc Le Bourhis, a démontré un profond décalage avec ces mêmes préoccupations, se contentant de rappeler les préconisations du rapport et le renforcement des moyens des bibliothèques départementales.


Dossier : Congrès 2018 de l'ABF : À quoi servent les bibliothèques ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.