Bibliothèques : Patterson le plus lu, Harry Potter le plus emprunté

Clément Solym - 06.02.2009

Edition - Bibliothèques - Patterson - lecture - Potter


Les bibliothèques anglaises ont mis à jour leurs statistiques pour établir le classement des livres les plus empruntés et des auteurs les plus sollicités. Une information qui n'est pas anodine puisque les auteurs perçoivent une rémunération versée à l'aune des emprunts réalisés à travers le pays.

Les chiffres sont établis entre juillet 2007 et juillet 2008, et certains voient déjà dans ces résultats l'influence passée du club de lecture de Richard & Judy, puisque cinq des livres du top 10 ont été présentés dans le cadre de leur émission.

Ainsi, on retrouve sans peine durant cette période Les reliques de la mort, qui sera sorti 109.000 fois des établissements, une popularité à mettre en rapport avec le fait que les livres jeunesse et pour adolescents représentèrent plus d'un tiers des prêts au niveau national. Analyse également importante, tant l'on redoute d'année en année la montée d'internet et le déclin de la lecture. Ces chiffres sont établis par le Public Lending Right, chargé de reverser les sous aux auteurs.

Des auteurs majeurs comme Philip Pullman ou Michael Rosen font d'ailleurs campagne pour préserver les bibliothèques scolaires, largement défavorisées face aux nouveaux environnements d'apprentissage virtuel...

Du côté des auteurs, il semble bien que James Patterson ait conforté sa position dans le pays, suivi de Jaqueline Wilson et de Daisy Meadows. L'intéressé a déclaré qu'il croyait fermement au pouvoir des bibliothèques, comme partie intégrante de la communauté, « et indispensables pour aider à promouvoir les joies de la lecture ».

Avec 110.000 de ses ouvrages empruntés au cours de la période, il percevra 6600 £. Rowling, elle, n'est qu'à la 43e position de ce classement des auteurs empruntés, mais à son corps défendant, elle n'a pas, comme Patterson, écrit plus de 50 romans...