Bibliothèques : prêts de lecteurs ebooks chargés et de fichiers

Julien Helmlinger - 05.02.2013

Edition - Bibliothèques - Bibliothèques - Prêt numérique - OPDS


Le prestataire de services Dilicom, structure interprofessionnelle, planche actuellement sur son projet de prêt numérique en bibliothèque, sobrement baptisé PNB. Plusieurs libraires, distributeurs et collectivités territoriales se sont associés à ce programme visant à faciliter l'interaction entre leurs divers métiers complémentaires, et favoriser ainsi la présentation d'offre numérique au sein des services bibliothécaires. Mais en amont, il est nécessaire pour les bibliothèques d'adapter leur SIGB à la gestion du prêt dématérialisé.

 

Crédit image : Lindsay Grime

 

 

Le directeur général de Dilicom, Vincent Marty, a présenté le projet : « Il nous a paru nécessaire que les libraires, partenaires naturels des bibliothèques et des éditeurs, restent impliqués dans le développement de la lecture publique. C'est pourquoi, avec le soutien du CNL, nous développons une offre de service que nous avons appelée Prêt Numérique en Bibliothèque. »

 

« Ce projet s'inscrit logiquement dans le prolongement du hub Dilicom qui assure depuis 2010 les échanges d'information et les transactions relatifs aux livres numériques entre les e-distributeurs et les libraires. »

 

Le Système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB) est le logiciel qui permet la gestion informatique d'un établissement de prêt, que ce soit en terme de gestion courante, de relevés statistiques, et notamment de gestions d'achats, de prêts, de comptes d'usagers ou encore de catalogues.

 

Et il devient nécessaire à ce logiciel de s'adapter à l'ère du livre numérique, pour préserver les bibliothécaires du besoin d'avoir recours à un prestataire extérieur pour gérer le prêt d'ebooks. Et les enjeux de la gestion du prêt de fichiers numériques sont multiples : streaming, chronodégradable, domaine public...

 

Un autre enjeu majeur du prêt d'ebooks concerne les modes d'exportations des fichiers vers les appareils de lecture du public. Et pour répondre à cette problématique, il existe par exemple le standard OPDS qui permet d'exporter les catalogues vers des applications de lecture. Pour ce faire, OPDS se base sur les 3 fonctionnalités essentielles : de catalogue, de bibliothèque et de message.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.