Bibliothèques universitaires : 12 étudiants pour une place assise en 2018

Antoine Oury - 29.05.2020

Edition - Bibliothèques - Bibliotheques universitaires - places etudiants bibliotheques - places assises bibliotheques


Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation a publié un rapport faisant une place aux bibliothèques universitaires. En 2018, celles-ci ont enregistré 69,03 millions d'entrées, en baisse par rapport à 2017 (69,6 millions d'entrées). La problématique du manque de places assises reste importante, note le gouvernement : on compte 12 étudiants pour une place assise en 2018, contre 11,4 étudiants pour une place en 2011. 

Bibliothèque Sciences Po, Lille


Les étudiants restent à l'étroit dans les bibliothèques universitaires françaises : c'est l'une des données avancées par le rapport « État de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en France », publié par le ministère de l'Enseignement supérieur. Dans la partie consacrée aux bibliothèques, on apprend que « [l]es constructions immobilières (Plan Campus, CPER) ont permis d'augmenter les capacités d'accueil de plus de 325 000 mètres carrés depuis 2008 ».

Cela semble pourtant loin d'être suffisant, à en croire les chiffres : « [L]a progression importante du nombre d’étudiants inscrits à l’université ne permet pas une amélioration significative du nombre de places de lecture disponibles par étudiant qui plafonne en 2018 à 12 étudiants pour une place assise contre 11,4 en 2011 », souligne le rapport.

Les différents plans visant à étendre les horaires d'ouverture des établissements permettent de réduire l'engorgement, mais ils concernent avant tout « les bibliothèques offrant le plus de places assises », avec un véritable effet malgré tout. « L’amplitude horaire moyenne des bibliothèques de plus de 200 places atteint aujourd’hui 59h38 et celle des 131 bibliothèques de plus de 400 places atteint 65h41 hebdomadaires. »




Le nombre d’entrées annuelles par étudiant en 2018 baisse légèrement à 39 entrées par étudiant après avoir atteint 40,2 en 2017, pour un total qui s'établit à un peu plus de 69 millions d'entrées annuelles. Cette baisse peut s'expliquer par la consultation des collections numériques, qui réduit les déplacements, et les fermetures de campus liées aux manifestations contre la loi ORE au printemps 2018.
 
À propos des collections numériques, le nombre de ressources téléchargées dépasse 157 millions en 2018 (+ 78 % par rapport à 2011, 88 millions). « Cette progression est bien plus importante que celle du nombre d’usagers (+ 14 %). Ainsi, sur la même période, le nombre de téléchargements par usager est passé de 55,5 à 86,2 », relève le rapport.



Le rapport complet est accessible à cette adresse.

Photographie : Bibliothèque Sciences Po, Lille, photo d'illustration, charlotte HENARD, CC BY-SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.